samedi 13 janvier 2024

Québec — Un homme qui se dit femme, pédophile récidiviste, à nouveau arrêté pour pornographie juvénile

La police a mis la main au collet d’une homme qui se dit femme des Laurentides pour diverses infractions en matière de pornographie juvénile. L’accusé est d’ailleurs un pédophile récidiviste. 

Danny Lauzon, 39 ans (ci-contre), a été épinglé jeudi par les policiers de l’Équipe d’enquête sur l’exploitation sexuelle des enfants sur internet de la Sûreté du Québec.

On lui reproche d’avoir accédé à du matériel pornographique juvénile et d’en avoir possédé. Il fait également face à une accusation de violation de conditions.

Les policiers ont mené une perquisition au domicile du suspect et du matériel informatique a été saisi afin d’être analysé.

Sur place, les forces de l’ordre ont également saisi une centaine de comprimés de méthamphétamine et 45 paquets de cigarettes de contrebande.

Danny Lauzon n’en est pas à ses premiers démêlés avec la justice en matière de pornographie juvénile. Celui qui veut qu'on l'appelle désormais Krystel Lauzon avait été condamné à quatre ans d’emprisonnement en 2022, après avoir reconnu sa culpabilité à des accusations de production, distribution et possession de matériel pornographique juvénile.

Le pédophile avait aussi été arrêté pour possession de pornographie juvénile en octobre 2020, mais avait bénéficié d’un arrêt des procédures dans le dossier.

Danny Lauzon, qui s’affiche ouvertement comme une « femme trans » sur les réseaux sociaux, a publié au fil des dernières années de nombreux messages de défense des « droits » des personnes transgenres.

Voir aussi

Colombie-Britannique : ancien président d'une association LGBT accusé de crimes sexuels sur des enfants

Le gouvernement du Québec annonce un plan de 23,7 millions de dollars pour promouvoir l’idéologie LGBT

 
 
Les accusations d’attouchements sur de jeunes garçons mineurs se multiplient

Luc Ferry : la « pensée 68 » était globalement favorable à la pédophilie

La gauche intellectuelle progressiste et la pédophilie, retour sur une histoire trouble

Canada — La pédophilie  : une orientation sexuelle comme l’hétérosexualité pour des experts

Juger la vie privée de Simone de Beauvoir  (Elle a eu une relation avec une élève de 15 ans qui lui aurait valu son congédiement du lycée Molière à la fin des années 30. On relate aussi ses relations amoureuses avec de jeunes femmes qui étaient aussi ses étudiantes, qu’elle « rabattait » ensuite vers son compagnon Jean-Paul Sartre. En 2008, la Britannique Carole Seymour-Jones, auteure du livre A Dangerous Liaison, décrivait le comportement de Beauvoir comme un « abus d’enfant » se rapprochant de la « pédophilie ». En 2015, dans Simone de Beauvoir et les femmes, Marie-Jo Bonnet qualifiait de « contrat pervers » le modus operandi entre Beauvoir et Sartre. Le blogueur du Journal de Montréal Normand Lester accuse quant à lui Beauvoir d’être une « prédatrice sexuelle ».)

La révolution sexuelle des années 60, la pédophilie et les prêtres modernes 

Allemagne — Garçons orphelins sous la tutelle de pédophiles

Grande-Bretagne — 83 suspects de pédophilie… dans le football 

La Russie sanctionne Twitter pour manque de filtrage des contenus pédopornographiques ou faisant l’apologie de drogues ou du suicide

Aucun commentaire: