mercredi 20 juillet 2022

Parlement russe envisage une interdiction totale de la propagande LGBT sur internet et dans les films

Selon l’agence TASS, Le comité de la Douma (parlement) d’État russe sur la politique de l’information, les technologies de l’information et les communications poursuit l’interdiction de la propagande LGBT dans les médias, sur la Toile et dans les films, quel que soit l’âge du public, a déclaré lundi le chef du comité, Alexander Khinchtein.

Il s’agit d’étendre l’application de l’article 6.21 du Code des infractions administratives qui ne prévoit actuellement de sanctions que pour la propagande de relations sexuelles non traditionnelles auprès des mineurs.

« Je soutiens pleinement la position du [président de la Diète d’État] Viatcheslav Volodine sur l’interdiction de la propagande pour les valeurs non traditionnelles. Plus tôt, le comité de la Douma d’État sur la politique d’information a déjà commencé à élaborer des initiatives correspondantes », a écrit M. Khinchtein sur sa chaîne Telegram.

Le chef du Comité de la Douma d’État russe sur la politique de l’information, les technologies de l’information et les communications Alexander Khinchtein 
 
« Nous proposons, de manière générale, d’introduire une interdiction de cette propagande, quel que soit l’âge du public (hors ligne, dans les médias, sur Internet, sur les réseaux sociaux ainsi que dans les salles de cinéma en ligne) », a-t-il ajouté. Selon le législateur, la commission a également proposé d’introduire une responsabilité administrative pour une telle propagande.

De plus, les législateurs cherchent à imposer une responsabilité encore plus stricte pour la propagande de la pédophilie ainsi qu’à « interdire la diffusion parmi les enfants non seulement de la propagande, mais de toute autre information affichant des relations sexuelles non traditionnelles ou des perversions », a-t-il noté.

« Au cours de la session d’automne, nous serons prêts à tenir une discussion ouverte. […¸] [...] Nous avons déjà, élaboré ces initiatives avec le gendarme des médias et le ministère du Numérique, des Communications et des Médias », a noté le politicien.

Plus tôt, Volodine s’est adressé à sa chaîne Telegram pour dire qu’il soutenait l’idée d’introduire une interdiction des valeurs non traditionnelles en Russie.

Voir aussi

« Valeurs européennes » : la promotion de contenus LGBT auprès des mineurs ?

Poutine à Téhéran, le 19 juillet, se moque des Européens spécialistes en matières non traditionnelles (tant énergétiques que relationnelles). Ces choix des énergies non traditionnelles (le vent, le soleil) expliquerait en partie la hausse des prix en Europe. « Relations non traditionnelles » est le terme pour désigner le domaine LGBTQ2SAI+ en Russie.


Les entrées illégales par Roxham atteignent un sommet historique, Ottawa reste de marbre

Un texte de Fréderic Bastien paru dans le Journal de Québec.

Radio-Canada rapportait récemment qu’il y a eu un record de 13 000 demandeurs d’asile qui sont passés par le chemin Roxham entre janvier et mai. En conséquence, on érige un village de roulottes à la frontière pour héberger tout ce beau monde et les hôtels sont pleins.

Le refus de Trudeau de fermer Roxham tient probablement de son désir de recevoir chaque année un nombre record d’immigrants (405 000 sont prévus en 2022) pour faire du Canada un pays postnational. Comme il l’a dit en juin dernier lors de la journée du multiculturalisme, cette diversité fait que «le Canada n’en est que plus riche».


Appauvrir les pauvres

En fait, ce n’est pas le Canada dans son ensemble qui s’enrichit, ce sont les Canadiens fortunés, ceux qui détiennent des immeubles dont la valeur augmente, tout comme les loyers. Les pauvres, eux, incluant plusieurs immigrants arrivés ici légalement, s’appauvrissent. Même les classes moyennes sont désormais affectées. Comme le notait en juin dernier le magazine britannique The Economist, le prix médian des maisons au Canada était 10 fois plus grand que le revenu médian des ménages, une situation jamais vue en 42 ans. Depuis l’an 2000, le prix des résidences a augmenté de 60% aux États-Unis et de 300% au Canada. Suivant The Economist, cette situation s’explique notamment par la hausse de l’immigration.


Par ailleurs, la politique du gouvernement Trudeau affaiblit notre frontière, une institution pourtant essentielle pour l’existence de tout État-nation qui se respecte. C’est ce qui arrive quand un pays encourage des étrangers à violer son intégrité territoriale et ses propres lois, comme le fait le chef des fédéraux. Celui-ci est solidaire de réfugiés aux États-Unis qui n’ont rien à craindre pour leur vie dans ce pays mais qui veulent contourner les règles pour entrer chez nous. Parallèlement, il se désolidarise de la population canadienne et québécoise sur laquelle il est censé veiller.

Clientélisme ethnique, Québec ne sélectionne que 10 % des immigrants

Trudeau vit très bien avec cette situation, son parti se spécialise dans le clientélisme ethnique et courtise toutes les communautés culturelles. Au nom de la diversité, il donne même des millions de dollars à des groupes islamistes haineux.

Pour le Québec la politique des fédéraux est une catastrophe. Nous ne sélectionnons plus que 10% des immigrants qui entrent sur notre territoire alors que le nombre d’immigrants francophones n’a jamais été aussi faible. Le poids du Québec dans le Canada recule, tout comme la proportion de francophones chez nous.

Voilà bien la raison pour laquelle le gouvernement québécois veut plus de pouvoirs en immigration. Monsieur Legault a raison de dire que la survie de notre peuple est en cause.

Mais Trudeau se réjouit certainement de la situation dans laquelle il plonge notre nation. Il a appris une chose essentielle de son père. Il n’y a rien comme remettre le Québec à sa place pour marquer des points au Canada anglais.

Voir aussi 

En janvier 2022, l’augmentation de l’immigration depuis l’arrivée des libéraux au pouvoir a amplifié la crise du logement, selon des experts entendus devant le Comité des finances qui s’intéresse à la montée de l’inflation au pays. « Depuis 2015, nous avons vu une augmentation énorme de l’immigration qui a amplifié la pression sur le marché immobilier », a dit Jean-François Perrault, premier vice‐président et économiste en chef de la Banque Scotia, tout en soulignant être en faveur de l’accueil de nouveaux arrivants.

Des personnes ayant la nationalité américaine réclament le statut de réfugié au Canada

Afflux renouvelé de réfugiés au Québec et impact sur le réseau scolaire déjà en sous-effectif  

Crise du logement : le tabou des seuils d’immigration trop élevés

Humour — désolé d'être là 

Les ⅔ des Québécois contre une hausse du nombre d’immigrants 

Immigration de masse : le Canada connaît la plus forte croissance démographique du G7

L’augmentation de l’immigration a amplifié la crise du logement

Canada — Faire passer l’immigration de 300 000 personnes par an à un million

L'initiative du Siècle (dont un des cofondateurs est Dominic Barton, actuellement ambassadeur du Canada en Chine populaire). En anglais uniquement.

Le patronat québécois reprend de plus belle sa campagne en faveur de l’immigration massive : 64 000 par année au Québec ! (1er avril 2021, ce n’est hélas pas un poisson d’avril)

L'État-providence : une pompe aspirante pour tous les immigrants « illégaux »

Humour — désolé d'être là

Dans le monde de la publicité