jeudi 1 septembre 2022

Québec — Nombre de naissances continue de baisser et les décès sont repartis à la hausse

Naissances et décès au Québec pour les premiers semestres de 2010 à 2022


Le nombre de naissances  continue de baisser alors que la population à cause de l’immigration continue de grossir sur les six premiers de 2022. Il n’est né que 39 300 enfants de janvier à juin 2022 alors qu’ils étaient encore 43 044 à être nés pendant le premier semestre de 2011. Le taux de natalité devrait atteindre en 2022 un des plus bas taux de l’histoire du Québec, voire un nadir, si la tendance des 6 premiers mois devait se maintenir.

Le nombre de décès pour sa part est reparti à la hausse (après l’effet de moisson de la pandémie qui semble avoir tué les plus faibles en 2020 plutôt que quelques mois plus tard). En démographie, on parle d’un effet de moisson quand, pour une raison ou pour une autre (épidémie, canicule, etc.), un grand nombre de gens décèdent dans un court laps de temps. Comme les personnes les plus âgées, les plus malades, les plus fragiles sont normalement surreprésentées dans cette mortalité soudaine, cela laisse derrière un « bassin » réduit de gens très vulnérables, ce qui fait baisser temporairement la mortalité.

Aucun commentaire: