mercredi 2 mars 2011

Canada — La pédophilie  : une orientation sexuelle comme l'hétérosexualité pour des experts

On sait que le Canada et le Québec luttent contre toutes les discriminations liées à l'orientation sexuelle. C'est ainsi que le Québec, toujours « pionnier », mène une action interministérielle concertée contre l'hétérosexisme, défini comme « l’affirmation de l’hétérosexualité comme norme sociale ou comme étant supérieure aux autres orientations sexuelles. »

Cette action « pilotée par un comité interministériel » contre les « attitudes et les comportements homophobes » « définit le but ultime du gouvernement comme étant l’éradication des obstacles qui s'opposent à la pleine reconnaissance des intérêts et du mode de vie des LGBT. » On luttera donc contre l'hétérosexisme en classe d'anglais, de français, de cours d'éthique et de culture religieuse et dans les cours d'éducation sexuelle, car il ne faut pas discriminer en fonction de l'orientation sexuelle nous dit-on.

Or voici que, dans le cadre de l'étude du projet de loi C-54 au parlement fédéral, des experts sont venus attester devant une commission parlementaire que la pédophilie est simplement « une orientation sexuelle » comme une autre.

Hubert van Gijseghem
Les deux experts, Vernon Quinsey, professeur émérite de psychologie de l'Université Queen's, et Hubert van Gijseghem professeur de l'Université de Montréal, témoignaient devant le Comité de la justice et des droits de la personne.

Lors de son témoignage, le professeur et psychologue Hubert van Gijseghem de l'Université de Montréal a déclaré :
« Si on sait que le pédophile n'est pas un individu qui commet un petit acte de temps à autre mais qu'il est aux prises avec l'équivalent d'une orientation sexuelle au même titre qu'un autre est aux prises avec une hétérosexualité ou encore avec une homosexualité, et si on s'entend sur le fait que le vrai pédophile a une préférence exclusive pour les enfants et que cela est l'équivalent d'une orientation sexuelle, tout le monde comprendra qu'il ne peut être question de vraie thérapie. On ne changera pas son orientation sexuelle. Il peut évidemment toujours rester abstinent.  »
M. van Gijseghem devait ajouter :
« En ce qui concerne la pédophilie, je crois que Dr Quinsey vient de dire exactement, en d'autres mots et peut-être mieux que moi, ce que j'ai dit déjà, à savoir qu'il s'agit d'une orientation sexuelle. Bien sûr, même une personne dont l'orientation sexuelle implique une préférence quasi exclusive pour les enfants prépubères peut être chaste ou abstinente. On voit cela, d'ailleurs, chez certains membres du clergé catholique. La chasteté existe, mais chez la grande majorité des pédophiles, le risque de passer à l'acte est beaucoup plus élevé que chez d'autres types d'abuseurs sexuels. Et comme mon collègue l'a fait, je donne ici comme exemple les abuseurs intrafamiliaux. »

Étonné par ces déclarations, le député Marc Lemay (Abitibi-Témiscamingue, BQ), a déclaré : « Je vais essayer de me concentrer sur le sujet. Je vous avoue que je ne me serais pas attendu, en cette journée de la Saint-Valentin, à parler de ce genre d'amour déplacé. Ce n'est pas nécessairement de l'amour. C'est davantage de la violence et du contrôle. Je suis inquiet, professeur Van Gijseghem — et je vous connais bien pour avoir déjà entendu vos témoignages sur d'autres sujets —, parce que vous dites, si je vous ai bien compris, que la pédophilie est une orientation sexuelle. ».

Le professeur montréalais a confirmé ses dires : « C'est ce que j'ai dit. » Le député abitibien est revenu à la charge : « Faudrait-il donc la comparer à l'homosexualité ? »

La réponse a été claire : « Oui, ou à l'hétérosexualité. Si vous viviez, par exemple, dans une société où l'hétérosexualité est proscrite ou défendue et qu'on vous disait qu'il faut que vous suiviez une thérapie afin de changer d'orientation sexuelle, vous diriez probablement que c'est un peu fou. Bref, vous n'accepteriez pas du tout une telle proposition. J'utilise cette analogie pour dire que, en effet, le pédophile ne changera pas d'orientation sexuelle. »

Durant son témoignage, le professeur Quinsey a déclaré que « les pédophiles sont ceux qui préfèrent des enfants prépubères. Il ne sont pas intéressés par des jeunes de 15 ans qui ont un corps d'adulte. » « Aucune donnée scientifique ne prouve que ce type de préférence peut être modifié grâce à un traitement ou autre forme d'intervention » d'ajouter le psychologue ontarien.

Dans un article du Toronto Sun intitulé « Les experts [fous] dirigent l'asile », un chroniqueur s'insurge contre les propos du « Dr Hubert van Gijseghem qui se présente devant les députés pour leur dire que la pédophilie est une orientation sexuelle comme l'hétérosexualité ou l'homosexualité ».

Ne restera-t-il plus que l'enfant-roi devienne consentant et la pédophilie sera une pratique acceptable ?  Bientôt, près de chez nous, de nouveaux préjugés à abattre...





Soutenons les familles dans leurs combats juridiques (reçu fiscal pour tout don supérieur à 50 $)

19 commentaires:

Réjean a dit…

Allez, une facile. Ce sont les prêtres qui vont être contents...

Bon d'accord...

Je trouve vraiment que Dostoïevski avait raison quand on lâche Dieu, tout devient permis...

Jean 14:30 a dit…

... le Prince du monde est beau!

Anonyme a dit…

apres un abuseur d'enfant...ca sera un meurtrier qui deviendra aussi normal...?

Au lieu de chercher de réelles solutions aux problèmes...on se casse plus la tête et hop on change la source étant pu un problème donc on a pu besoin de solution puisqu'il y a pas de problème LOL bêtises humaine !!

Ce sont les experts d'aujourd'hui qui ont besoin d'être soignés !

Geneviève a dit…

Je suis vraiment choquée par cet article! Notre société devient vraiment dégoûtante! Si je suis la logique de la stupidité de la pédophilie comme étant une orientation sexuelle, alors si l'enfant étant dans la pré-puberté devient consentant dans l'acte sexuel alors quand il vieillira, son prédateur sexuel le laissera tomber pour un enfant plus jeune après 5 ou 6 ans! Je ne peux pas croire que des experts en psychologie affirment de tels propos! Alors qu'on prenait la défense de ces jeunes enfants jusqu'à maintenant contre des prédateurs sexuels, maintenant on les lancerait carrément dans la gueule du loup! À ce compte je ne veux pas faire d'enfants dans une telle société!! Même que plus je vois le Québec dégénérer ainsi, plus j'ai envie de changer de province!

Anonyme a dit…

La démonstration de ces 2 experts est limpide: tout est RELATIF si on ne tient compte que de l'homme et du monde. Nos valeurs ne sont liées qu'à la grille de lecture d'une société donnée. Ex.: dans l'Antiquité, on admettait l'infanticide, l'homosexualité n'était pas taboue. Plus proche de nous, l'idéologie nazie ne voyait pas le Juif comme un être humain... Les exemples sont nombreux. Donc, sans un référence transcendantale, divine, nos valeurs et nos opinions ne peuvent qu'être changeantes. Il est indispensable alors d'avoir ce référent pour s'approcher de la Vérité.
Quant à ce qu'a dit les experts sur l'orientation sexuelle des pédophiles, ils ont raison si cela voulait exprimer "trait de caractère",tel que les tendances à la gourmandise, ou à la paresse( ! je ne mets ces traits sur le même niveau!), ou le vol. Pour ce dernier, ça s'appelle de la cleptomanie: au niveau médical, ça rentre ds les pathologies, donc à soigner. Au même titre que la pédophilie? Cette orientation sexuelle ne serait-elle pas pathologique?

Le Moine a dit…

Sur un autre site qui pointe vers ce très bon article (ah, les blogues comme source de réinformation), je répondais à cette remarque assez judicieuse :

«J'y vois paradoxalement un pavé dans la mare des lobby homo : si la discrimination en fonction de l'orientation sexuelle est intedite, comment va-t-on pouvoir discriminer ces pédophiles ?»

On va dire que les enfants ne peuvent être consentants contrairement aux homosexuels.

Mais est-ce que cela tiendra longtemps dans une société d'enfants-roi (voir la conclusion de l'article de Pour une école libre) et où l'on prive les parents de plus en plus d'autorité ?

Thierry a dit…

"la pédophilie sera une pratique acceptable"
Pour information, la pédophilie n'est PAS une activité sexuelle. Le grand public, les médias et les hommes politiques confondent généralement la pédophilie avec des "actes sexuels sur enfants". D'où les expressions erronées comme "affaire de pédophilie" et "réseau pédophile" !

En réalité, la pédophilie est une ATTIRANCE sexuelle pour les enfants. C'est la définition que l'on trouve dans le dictionnaire. Et c'est dans ce sens que c'est une orientation sexuelle. Ce n’est donc pas un délit.

Les experts le savent bien, dans bien des cas, les délinquants sexuels sur enfant ne sont pas pédophiles. Leur passage à l'acte peu s'expliquer par d'autres facteurs que l'orientation sexuelle. Distinguer l’attirance, de l’acte et distinguer les auteurs d’actes sexuels selon qu’ils sont attirés par les enfants ou pas n’est donc pas qu’un « détail » ou jouer sur les mots.

Philippe Y. a dit…

@Thierry,

Mouais, on jou eun peu sur les mots : l'homosexualité stricto sensu est-elle une attirance ou un comportement ?

Anonyme a dit…

Pour répondre à Philippe Y. sur cette question vicieusement tournée:"
l'homosexualité stricto sensu est-elle une attirance ou un comportement ?" :

L'homosexualité est bien évidemment une attirance (tout comme l'hétérosexualité), mais puisqu'elle n'est pas criminalisée par la loi, les homosexuels peuvent se comporter comme bon leur semble.

Anonyme a dit…

«mais puisqu'elle n'est pas criminalisée par la loi, les homosexuels peuvent se comporter comme bon leur semble. »

Bien sûr que non, pas d'homosexualité avec un jeune enfant par exemple.

En outre, l'homosexualité devrait être honnie et réprouvée publiquement.

gerrydad a dit…

Je ne suis pas d'accord que ses pédophiles, ses pervers prenne des enfants pour satisfaire leurs désir charnel. Maudite gangs de cochon. J,ai subit a l'age de cinq ans et plus des abus de gens anormaux comme vous.Non a la pédophile, la parole de Dieu le dit ( BiBle ) dans les derniers temps tout se qui était mal va devenir bien et tout se qui est bien va devenir mal. Moi je mètrait tout ses pédos sur une ile ensemble et qu'il s'abuse entre eux

Jessica a dit…

Pas que je suis contre l'homosexualité(je ne fais qu'imager), mais avant on interdisait cette orientation et on la punissait, ensuite on l'a reconue comme orientation, mais on la punissais encore, maintenant c'est devenu totalement normal, légal et ils peuvent même se marier :), ils veulenet reconnaitre la pédophilie comme une orientation comme les autres mais punissible, tous les pédophile revendiqueront leurs droit pour avoir le droit d'exercer leus orientation tout comme les homosexuels l'ont fait et bientot cher ams elle deviendra légale, le seul moyen que l'on aura de punir ces actes répugniants sera si l'enfant n'était pas concentant, un viol, mais il est facile de dire oui à des bonbons ou un "jeu"... quel est le parent qui acceptera de savoir que son enfant se fait toucher mais que c'est totalement légal ?? aucun, alors croyez vous qu'ilsvont plus accepter que leurs enfants apprennent que la pédophilie est corecte durant ses cours d'éthiques et culture religieuse, non... où le monde s'en va t-il ??

Oxa a dit…

J'avais un ami de 16 ans. Il était pédophile. Ce n'était pas un gamin, quelqu'un de très mature pour son âge, très éclairé et instruit, vraiment pas le mec idiot et pervers qu'on peut associer au terme pédophile.
Quand il m'a révélé son secret, je l'ai vraiment mal pris.
Et puis j'ai réfléchi. Je me suis mis à sa place, et oui ... franchement ça craint pour lui. Il craquait pour des petits garçons, les grands garçons de son âge et les hommes ne l'intéressaient pas. Il ne l'avait pas compris tout de suite. Il en était malade. Il en souffrait beaucoup. Il a voulu se confier à d'autres amis, qui l'ont répété à tout le monde. Les parents l'ont même appris, ils l'ont traité de monstre et lui ont fait vivre un enfant, tout le monde.
Il s'est suicidé.
Mon ami n'était pas un monstre. Il avait une orientation différente, et qu'il n'aurait jamais pu vivre pleinement sa différence.
Imaginez un peu si c'était votre enfant qui se découvrait pédophile ? Que feriez-vous ?
Personnellement, il resterai le fils ou la fille que j'aime, je l'aiderai à s'accepter et à vivre en accord avec ce qui est juste et bon pour lui et les autres.
Ceux qui sont capables de rejeter leur enfant parce qu'il est pédophile sont des monstres !
La majorité des pédophiles se suicident !
Alors au lieu de déverser cette haine en prétendant être plus humains que tous ces pédophiles adultes et adolescents qui souffrent et qui essaient de vivre avec cette orientation sexuelle difficile à accepter et à gérer, mettez vous à leur place.
Il ne s'agit pas dire que la pédophilie est "normale" et acceptable. Non. Simplement d'accepter la réalité et l'évidence : c'est une orientation sexuelle, à ce titre elle échappe à la conscience et à la maîtrise de l'individu, et aujourd'hui aucun traitement ne permet de changer d'orientation sexuelle.

Wotan a dit…

Bref, Oxa, c'est comme l'homosexualité.

À quand des campagnes de sensibilisation contre la pédophilophobie ?

Oxa a dit…

Pas des campagnes contre la "pédophilopobie" (ce terme ne doit pas être exacte) ... des campagnes contre le déni d'humanité, contre l’exhortation à la violence et à la torture.
L'homosexualité et l'hétérosexualité sont deux orientations sexuelles qui peuvent se vivre pleinement, en revanche la pédophilie ne peut être admise.
Mais ... on ne peut pas se permettre de juger les gens qui ont cette orientation sexuelle, ils ne l'ont pas décidé. Et pour les aider à rester abstinents il vaut mieux ne pas tout de suite les considérer être des monstres ... sinon ils pourraient agir comme des monstres : "de toute façon même si je ne fais rien on dit que je suis un monstre, alors autant être un monstre".

Wotan a dit…

Oxa disait :

"pédophilopobie" (ce terme ne doit pas être exacte) .

En effet, j'avais écrit "pédophilophobie" (la haine des pédophiles).

"L'homosexualité et l'hétérosexualité sont deux orientations sexuelles qui peuvent se vivre pleinement,"

Définir svp "vivre pelinement", l'éhétérosexualité est contre-nature et ne peut mener à la procréation en quoi peut-elle être "vécue pleinement" ? Et pourquoi est-ce un critère ?

" en revanche la pédophilie ne peut être admise."

Pourquoi ?


"on ne peut pas se permettre de juger les gens qui ont cette orientation sexuelle, "

Pourquoi ? Peut-on se permettre de juger le joueur compulsif, le menteur compulsif, le kleptomane ?

Il faut dépasser le stade de l'incantation et de la mièvrerie.

Oxa a dit…

Quelle agressivité O_O
Je m'en passerai pour débattre.

"pédophilophobie" Ah oui, le terme est sympa.

Vivre pleinement cela signifie qu'il n'y a priori aucunes barrières, morales, éthiques, légales ... quant "au passage à l'acte".
Quand il s'agit de pédophilie, pas question d'envisager une relation sexuelle et/ou amoureuse avec un enfant, il y a plusieurs barrières, qui sont d'abord morales, ensuite légales, ...

Je n'ai pas compris "l'hétérosexualité contre-nature" ... ?

La pédophilie ne peut être admise puisqu'on ne peut attendre d'un enfant qu'il s'engage dans une relation amoureuse et/ou sexuelle avec un adulte. L'enfant pour bien grandir doit respecter des étapes, et se lancer dans une relation avec un adulte à un âgé précoce c'est brûler une étape, et un adulte qui couche avec un enfant, même si celui ci est demandeur (ça arrive) fait que l'enfant brûle des étapes dans son mûrissement psycho-affectif. Ce n'est pas seulement parce que la loi l'interdit que le pédophile (ou la) ne peut coucher et vivre une relation amoureuse avec un enfant, c'est aussi parce que c'est dangereux et destructeur pour l'enfant, d'où la loi.

On ne doit pas juger l'autre. Parce que c'est facile de le juger. On peut comprendre, soutenir, encadrer, mais juger non. Par juger je veux dire émettre une critique négative, qui peut blesser la personne sur qui porte la critique.

Bref ... sans condescendance, la participation à un débat est agréable.

Anonyme a dit…

Des fous conseillant d'autres fous, des aveugles conduisant d'autres aveugles, voilà où ils en sont arrivés. A pervertir le sens même de la vie, si deux homosexuels pouvaient créer la vie, cela se saurait, si le fait de violer maintenant des enfants est une orientation sexuelle tout à fait banale, pourquoi ces gens ne livrent-ils pas leurs propres enfants aux pédophiles qu'ils défendent, à moins qu'ils soient aux-mêmes des pédophiles cherchant à légaliser leurs actes immoraux. Vous finirez bien par trouver un jour ce que vous recherchez. A bon entendeur !!!

Tamary a dit…

comlive.net/Debat-Sur-La-Pedophilie,220476.htm#entry14965254

J'ai donné mon opinion, sur ce forum. J'espére que ça fera réfléchir certains et j'espére que tu iras ça Oxa, et que ça te fera du bien de voir que tu n'est pas le seul à penser que ce qu'a subi ton ami est tout simplement intolérable. Paix à ce pauvre garçon. Et j'espère qu'un jour son entourage paiera pour un comportement aussi monstrueux.