vendredi 22 janvier 2010

« Hare Krishna ! Hare Krishna ! » en visite au cours d'ECR

Deux moines dévots de Krichna ont rendu visite à une classe du collège privé Mont Sacré-Cœur dans le cadre d'un cours d'ECR.

Les moines et les élèves ont dansé pour « éveiller la conscience de Krichna »... « Quelle belle rencontre de valeurs ! » d'indiquer une des légendes qui accompagnent le reportage publié dans la Voix de l'Est du 20 janvier 2010.



En France, classé comme secte

En 1995, la Fédération française pour la conscience de Krishna fut classée comme secte par la commission d'enquête française sur les sectes, estimant qu'il avait « réalisé de substantiels bénéfices commerciaux par le biais d'associations à but soi-disant désintéressé », que des témoignages avaient été recueillis au sujet d'astreintes à un effort physique important pouvant « réduire [l']esprit critique ». La rapport ferait également état d'« embrigadement des enfants », de « discours antisocial », de « trouble à l'ordre public » (s'appuyant sur les rapports des Renseignements généraux). À cela les dévots de Prabhoupada répondent qu'il n'y aurait pas tant de mauvaises critiques à l'égard du mouvement si en Occident on était quelque peu habitué à la culture indienne et à sa spiritualité.






Soutenons les familles dans leurs combats juridiques (reçu fiscal pour tout don supérieur à 50 $)

14 commentaires:

Ouf! a dit…

Invitez un groupe catholique enseigner et dire le chapelet avec les eleves et on criera au scandale, faites venir des moines Krisna (une secte???) faire une pratique et on criera qu'elle brillante idee!!!

Voila un autre mensonge du cours ECR: promouvoir toutes les autres religions (sectes???) (sauf le christianisme)sous pretexte d'ouverture aux autres. Detruire le christianisme et la fibre identitaire au Qc!

On voit quels egarements chaque prof/ecole pourra faire subir a ses eleves. C'est du n'importe quoi. Il n'y a pas d'ouverture vraie aux autres si tu aneanties ce que tu es.

On parle plutot d'une assimilation a l'envers (du plus forts vers le plus petit). Le Qc avec ce beau cours ECR va devenir n'importe quoi: un beau melange de culture avec aucune colonne vertebrale (la culture principale Qc) pour integrer tout cela et faire un tout qui se tient. Tantot tout le monde voudra faire accepter ses exceptions et les imposer.

Le paroxisme est que ces beaux penseurs ECR, tous des baby boomers ne seront plus la pour ramasser le gachi de leur laboratoire dans 2 decennies.

Isatis a dit…

Pour ma part, j'aurais surtout aimé savoir ce qu'ils ont présenté et l'intérêt éducatif de cette présentation.

Ce n'est malheureusement pas un document (fut-il parlementaire) qui parle de pratiques matérielles plus que de spiritualité qui peut m'éclairer sur le sujet.

En matière religieuse, les écarts entre pratique et théorie font les riches heures de la littérature classique depuis des siècles (des moines gros et gras ou même paillards aux archevêques de la Cour, de la bigote au Tartuffe...p.ex.)

Si les moines de Krishna ont une spiritualité qui s'inscrit dans ce programme éducatif, voilà qui aiguise mon intérêt.
.

Loulouanthropo a dit…

@Isatis

"Si les moines de Krishna ont une spiritualité qui s'inscrit dans ce programme éducatif, voilà qui aiguise mon intérêt."

Le programme ECR que vous dites éducatif (quel préjugé favorable!) préconise de parler des nouveaux mouvements religieux : raël, krishna, etc. Mais il prétend ne pas préconiser de valeurs si ce n'est l'ouverture, la tolérance et le dialogue (qui sont bien sûr des valeurs qui servent à tout faire accepter ces jours-ci).

Anonyme a dit…

@Loulouanthropo

"Le programme ECR que vous dites éducatif (quel préjugé favorable!) préconise de parler des nouveaux mouvements religieux : raël, krishna, etc."

Préconise...

C'est écrit à quelle page du programme?

Je ne ferais pas personnellement venir en classe des dévots de krishna. Mais, mieux vaut que les élèves rencontrent les membres de ce groupe dans le cadre d'une classe supervisée par un adulte qui pourra faire un retour critique sur ce qui a été dit que de laisser les jeunes aller eux-mêmes à leur rencontre.

Le programme recommande de parler de mouvements religieux autres si ces mouvements sont présents dans l'environnement des jeunes.

Si les raëliens sont installés dans votre voisinage, il serait dangereux de ne pas en parler.

@Ouf!

Mes élèves vont rencontrer l'aumônier de la communauté religieuse voisine de mon école pour parler du rite de la messe et de l'évolution de ce dernier. Nous irons le rencontrer dans la chapelle de la communauté. Cela aurait été impossible avec les anciens programmes.

Le n'importe quoi, c'est vous qui l'écrivez...

Anonymement votre.

Pierre Michaudville a dit…

À l'Anonyme prof d'ECR ignare,

Vous demandez où il faut parler des "nouveaux mouvements religieux" dans le programme !?????

Voir ici par exemple (p.542 du secondaire) : "Le renouveau religieux et des nouveaux
mouvements religieux
– Le renouveau religieux : l’origine, les caractéristiques, etc.
– Les nouveaux mouvements religieux : l’origine, les caractéristiques, etc."

p. 561 "Le renouveau religieux et des
nouveaux mouvements religieux"

p. 503 "publique. L’examen du
traitement médiatique de certaines questions, comme les nouveaux mouvements religieux, est une occasion de les amener à faire preuve de sens critique à l’égard des informations véhiculées. Enfin, la réalisation d’une tâche relative au dialogue, telle que la préparation d’un débat ou d’une entrevue, pourrait leur permettre de connaître certains moyens de communication utilisés par les médias."

Dans le document mise en place d'ECR

http://www.mels.gouv.qc.ca/lancement/prog_ethique_cult_reli/prog_ethique_cult_reli_f.pdf

Or qu'est-ce qui se cache sous ce terme de "nouveaux mouvements religieux" ??????

Prenez le manuel APPROUVÉ, ô professeur d'ECR fonctionnaire payé avec mes impôts, de Tête-à-Tête chez Grand-Duc (secondaire IV) p. 153 :

« Certains sont d'inspiration hindoue : l'Association internationale pour la Conscience de KRISHNA (c'est le nom aux Haré Krishna!) puis mentionne Église de scientologie.

Le texte est de Roland Chagnon (UQAM) spécialiste des sectes.

Vous racontez vraiment n'IMPORTE QUOI.

On pourrait vous reciter des cahiers d'activités déjà mentionnés ici...

Et ça enseigne à NOS ENFANTS PRISONNIERS DE CE PROGRAMME!!!

Je comprends que vous vouliez resté anonyme.


"Ils se familiarisent avec certains critères permettant d’analyser
les nouveaux mouvements religieux"

Prof d'ECR conscientisé ! a dit…

Non seulement ils font venir des krishnas mais des élèves de Granby son aussi menés à danser des danses rituelles à travers l' «Atelier destiné aux élèves du cours de danse d'Isabelle Morin à la Polyvalente Mont-Sacré-Coeur, Granby.» ( http://www.kalabharati.ca/pages/francais/ressources/congres.html )
et d'autres activités !

Soyons prudents! Nos enfants n'ont pas a subir l'envoutement de cette secte! Voyez un livre témoignage ici sur les dangers de cette secte: «
VOYAGE AU CENTRE DE LA SECTE
HARE KRISHNA»

http://harekrishnablues.blogspot.com/

Yan a dit…

«les dévots de Krishna bouleversent sans aucun scrupules la vie de leurs enfants. Loin d'eux l'idée que les enfants ne nous appartiennent pas, qu'ils nous sont confiés pour réaliser le grand dessein de la vie. Et que sans respecter leur liberté de conscience et de choix, on ne leur accorde pas un vrai statut d'être humain. Pour les dévots, les enfants sont l'avenir du mouvement, le phénomène de transfert des désirs de pureté des parents sur leurs rejetons prend des proportions difficilement imaginables. Les dégâts, on s'en doute, sont considérables, cela sur tous les plans du développement de l'enfant. Bien entendu c'est à l'adolescence que les problèmes surgissent, mais encore plus à l'âge adulte. Aujourd'hui, vu la relative jeunesse du mouvement en France, il est difficile de dresser un bilan.» (c'est sur: http://harekrishnablues.blogspot.com/ )

Julie de la rivière a dit…

Si vous croyez qu'inviter des représentants de ces mouvements en classe est sans danger et que votre supervision suffit à rendre ce contact sans danger, vous êtes bien naïfs et prétentieux.


La, c'est comme inviter un drogué en classe et dire qu'il n'y a pas de problème, et qu'il faut l'accepter, le tolérer. Si au moins un ex-membre aurait été invité, pour expliquer les dangers des sectes et la difficulté à en sortir...

C'est aussi naïf et prétentieux pour un enseignant de croire qu'il peut superviser l'effet de cette rencontre à long terme.

Lorsque cet enfant croisera les membres de cette secte en dehors des heures de classe, il ne verra plus comme des étranges mais ira les saluer amicalement.

Serez-vous là à ce moment pour superviser monsieur ou madame l'enseignant(e) anonyme? Les parents pourront-ils vous téléphoner pour vous demander comment calmer cette fascination chez leur jeune qui passe ses fins de semaine au temple en délaissant peu à peu sa famille, ses amis...

Vous ne savez pas de quoi vous parlez.


Information sur l'éducation des enfants dans cette secte:

http://surrealist.org/gurukula/index.html

http://surrealist.org/gurukula/articles/index.html

Ouf! a dit…

Anonyme pro-ecr aveugle a dit:

"Mes élèves vont rencontrer l'aumônier de la communauté religieuse voisine de mon école... Cela aurait été impossible avec les anciens programmes."

La meilleure joke que j'ai lue ici!

Voyons donc si dans l'enseignement d'un cours sur la religion catholique un professeur se voyait interdit d'en "parler". Du moins quand j'ai suivi ces cours etant jeune, on ne faisait pas juste en parler mais on etait aussi appeler a en vivre. C'est vraie que dans les dernieres decennies cela s'est lentement transforme en deconnecte du catholicisme, mais si on avait vraiement voulu enseigner le catholicisme, pas besoin d'avoir cree le cours ECR pour cela (qui fait en majorite bien l'inverse, et c'est d'ailleurs ce qu'a commence a reconnaitre les eveques du Qc en septembre 2009, eux aussi dupes dans leurs erreurs naives d'origine des vertues de ECR). On aurait pu tout aussi bien jeter a terre le cours de l'enseignement religieux precedent et le remplacer par un "vrai" cours sur le christanisme, pas donne par des professeurs athes, mais par des croyants. Et la vous auriez vu la difference. ECR lui en aucun cas ne servira a transmettre la foi, mais plutot a mettre toute croyance sur le meme pied et d'egale valeur, a relativiser la foi chretienne encore plus en rejetant de plus en plus meme ce qui en reste encore comme la fete de Noel, de Paques, etc

Presenter la messe catholique sur le meme pied que les disciples de Hare Krishna, et pourquoi pas comme les anciens disciple de OTS (Ordre du Temple Solaire http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_du_Temple_solaire). Oui on peut presenter un beau buffet a tous ces enfants et ils regarderont cela comme des curiosites vides de sens mais pas toutes de meme valeurs (ce qui est un autre reel danger du cours actuel: c'est qu'il ouvre la porte grande ouverte a faire accepter n'importe quoi comme acceptable aux enfants)

Il ne faut pas oublier que le cours a comme objectif de casser la fibre identitaire des Qc (avoue par les concepteurs du cours), sur un beau vocable de vivre ensemble de faire accepter n'importe quel futur accomodement (de)raisonnable aux futurs Qc (pour eviter selon leur dire des futurs crises dans la societe), leur ayant appris pendant plus d'une decennie que toutes les croyances, c'est du pareil i.e. d'egale valeur et on doit tout respecter (aveuglement) et accepter.

En tout cas je plaint les enfants qui se feront embarquer par ces groupes comme Hare Krishna, parce qu'ils auront ete seduits par la petite danse vecue un jour grace a leur bon prof naif ECR qui a un esprit ouvert au maximum, et qui doit qualifier probablement le mien de fermer au maximum (ou de catho integriste qui dit n'importe quoi)...

PRUDENCE!

Romanus a dit…

"Mes élèves vont rencontrer l'aumônier de la communauté religieuse voisine de mon école... Cela aurait été impossible avec les anciens programmes."

... c'est surtout 'une job'... à vos dépends, chers parents... et contribuables...

Julie de la rivière a dit…

Info-Secte est un organisme sans but lucratif de bienfaisance fondé en 1980 situé à Montréal (Québec, Canada) qui offre de l'aide et de l'information sur les sectes, les nouveaux mouvements religieux et les groupes ou sujets connexes.

http://infosect.freeshell.org/infocult/ic-home.html

Pierre Michaudville a dit…

Prof Anonyme pro-ECR a osé écrire :

>
>
> "@Pierre Michaudville
>
> Avez-vous besoin de lunette? Vous
>avez peut-être échoué en
>compréhension de lecture?
>
> Mon interrogation portait sur le >mot "PRÉCONISE".
>
> Votre interprétation loufoque du
>programme vous amène peut-être à
>croire (remarquez que j'emploie le
>mot croire et non savoir) qu'il fait
>la promotion des nouveaux mouvements
>religieux ou des sectes, mais ce
>n'est pas le cas. Et c'est clair >dans les exemples que vous citer >[sic!] du programme.
>
> Vous avez perdu votre temps car >vous ne savez pas lire...
>
> Dire que votre éducation à
>probablement été payée par les taxes
>ou les impôts de quelqu'un..."

... de mes parents qui n'avaient pas le choix, mais c'est le Québec.

Bon ? Vous vous sentez mieux le prof tolérant d'ECR.... ?

Revenons à la base, vous critiquiez quelqu'un de dire ET JE VOUS CITE

"Le programme ECR que vous dites éducatif (quel préjugé favorable!) préconise de parler des nouveaux mouvements religieux : raël, krishna, etc."

PRÉCONISE DE PARLER !

C'est bien ce qu'il fait, il ne PRÉCONISE PAS LES NOUVEAUX MOUVEMENTS RELIGIEUX.

Et ça fait la leçon sans être capable de lire ! Et c'est un prof d'ECR qui endoctrine des enfants captisf avec mes sous !

IN-cro-ya-ble, je comprends que vous restiez dans l'anonymat.

Anonyme a dit…

Je m'indigne contre les commentaires intolérants au sujet du Mouvement pour la conscience de Krishna.

Apprenez vraiment ce qu'est vraiment ce mouvement :

http://www.dailymotion.com/swf/x8p9t6&related=0

Ce message ne s'adresse qu'aux gens ouverts d'esprit.

Ouf a dit…

Anonyme a dit:

"Je m'indigne contre les commentaires intolérants au sujet du Mouvement pour la conscience de Krishna"

Mon principal point etait qu'on offre une nouvelle ouverture a toutes sortes de mouvements/religions tout a fait a peu pres inexistants au Qc au detriment du christianisme qu'on veut enterrer a tout prix et eliminer partout dans notre societe...

Et ca me cause probleme...

Il ne faudrait pas se surprendre de certains commentaires etant donne que la majorite est issue du christianisme et ces mouvements ne sont pas du tout compatible avec le christianisme.