vendredi 12 novembre 2010

Le rôle des femmes dans les religions selon le livre ECR d’ERPI pour la 2e secondaire

Comparaison du traitement dans les descriptions du rôle de la femme dans diverses religions telles qu’elles apparaissent dans le cahier de savoirs et d'activités de la maison d'édition ERPI « vivre ensemble 2 » destiné à la 2e secondaire. Ce cahier de savoirs et d'activités fait plus de 220 pages.

On y remarque une certaine concentration sur l’ordination ou non des femmes aux charges religieuses pour le catholicisme, le protestantisme et le judaïsme, mais le passage sous silence de cet aspect pour l’islam et la spiritualité autochtone.

En général, on note l’appel aux nuances et une certaine apologie (Mahomet aurait amélioré la situation des femmes en Arabie) quand il s’agit de l’islam et d’un grand lyrisme quand on parle de la spiritualité autochtone et du rôle traditionnel que les femmes y jouent.

On trouvera donc ci-dessous une description du rôle des femmes selon le livre d'ERPI. Pour chaque religion, nous avons produit sous la forme d'un tableau les éléments suivants :
  1. le pourcentage de cette religion au Québec selon le recensement de 2001 (ERPI rappelle ce chiffre sauf dans un cas);
  2. le texte d'ERPI qui décrit le rôle des femmes dans cette religion;
  3. les illustrations qui apparaissent sur la page où se trouve le texte descriptif cité ci-dessus (plusieurs thèmes sont abordés sur la même page) et
  4. des remarques de notre cru sur le traitement adopté par ERPI.

Catholicisme
Pourcentage au Québec (2001)83,4 %
Description du rôle des femmes« Le rôle de la femme dans l’histoire de l’Église a été variable. Marie, vierge et mère, est le modèle de la parfaite féminité. Les femmes ont une place importante, mais ne peuvent devenir prêtres. »
Illustrations de la pageMain avec hostie lors de la communion et Mère Teresa de Calcutta
Remarques
• Ton factuel.
•  Vague (« a été variable »).

Protestantisme et anglicanisme
Pourcentage au Québec (2001)4,7 %
Description du rôle des femmes« Dans certaines églises protestantes, depuis les années 1960, les femmes, mariées ou non, peuvent devenir pasteures et évêques. »
Illustration de la pageFemme noire pasteure.
Remarques
• Le protestantisme comprend de très nombreux courants (quel rapport entre les Amish et les unitariens ?), le cachier de savoir et d'activités choisit d’illustrer et de ne parler que d’une minorité du protestantisme. La plus « progressiste ».
• Le texte ne parle que des ordinations et pas de la place sociale de la femme.

Islam
Pourcentage au Québec (2001)1,5 %
Description du rôle des femmes« Cette question est complexe. L’arrivée de Muhammad [Mahomet], au 7e siècle, améliore la situation de la femme. De nos jours, cela varie d’un pays à l’autre. La femme peut être traitée comme l’égale, alors qu’ailleurs, elle sera traitée comme inférieure. En Iran, par exemple, la femme a droit de vote, mais pas au Koweït. »
Illustration de la pageUne femme voilée enseignant dans une école coranique.
Remarques
• Pourquoi ici la question serait-elle plus complexe ici qu’ailleurs ? Pour imposer de prendre des pincettes ?
• En quoi Mahomet a-t-il amélioré la situation des chrétiennes et des juives très nombreuses dans la péninsule arabique du VIIe siècle ?
• On aurait pu signaler plus haut, comme l'historien Jacques Le Goff, que « Le christianisme a libéré les femmes », on ne l'a pas fait. Voir aussi ici.
• Combien de femmes sont imams, muezzines, muftis, oulémas ou mollahs ? Excessivement peu : 200 imams conseillères en 2007 au Maroc par décision gouvernementale sur 42 000 mosquées, elles n'ont pas le droit de diriger la prière. Mais on n'en parle pas contrairement au christianisme. Tout à coup la fascination pour l'ordination des femmes disparaît.
• Depuis 2005, la femme a le droit de vote au Koweït (ce livre vient pourtant de sortir en août 2008!).

Judaïsme
Pourcentage au Québec (2001)1,3 %
Description du rôle des femmes« Les femmes peuvent être rabbins dans les courants réformés et chez certains conservateurs. Le judaïsme orthodoxe donne un rôle traditionnel à la femme. »
Illustration de la pageNaahman Kelman, première femme ordonnée rabbin  en Israël en 1992.
Remarques
• Il s’agit toujours d’un mouvement très minoritaire, on ne le dit pas.
• La première femme juive libérale a été ordonnée en 1935, à Berlin. Il a ensuite fallu attendre 1972 pour les États-Unis. Aujourd'hui, elles seraient 800 dans le monde, dont 500 dans le mouvement libéral principalement aux États-Unis. Il n'y a que deux femmes rabbins pour 500 000 juifs en France.

Spiritualité autochtone
Pourcentage au Québec (2001)0,01 %
Description du rôle des femmes« La femme représente la Terre-Mère et incarne la fécondité. Elle veille à la croissance et à la socialisation des enfants. Toutes les activités des femmes feront d’elles des Gardiennes de la vie.»
Illustration de la pageGrande carte des 11 nations autochtones du Québec, aucune illustration de femme religieuse de la spiritualité autochtone. Comme si être autochtone voulait dire être un adepte de la spiritualité autochtone...
Remarques
• Ton lyrique, valorisant (beaucoup de majuscules !)
• Alors que pour les autres religions le livre donne le nombre d'adeptes selon le recensement 2001, ici le livre donne le nombre d’Amérindiens et d’Esquimaux au Québec alors que la très grande majorité de ceux-ci se déclare chrétiens ! D'une certaine manière, cette héridité spirituelle (vous êtes né amérindien vous devez être de spiritualité autochtone) est exactement ce que le programme d'ECR semble refuser aux jeunes Québécois d'origine européenne : il faut en faire des jeunes « autonomes », les libérer de leurs traditions, les laisser choisir leur spiritualité dans un monde multiple et divers (son de violons politiquement correct ici).
• Aucune information sur le rôle des femmes lors des rites : sont-elles femmes-médecines, chamanes ? Faut-il comprendre de ce silence qui semble embarrassé qu'aucune ne peut l'être ?
• Ce rôle féminin — célébré ici sans complexe — est décrit comme « traditionnel » (souvent un mot-code pour « rétrograde ») dans le cas des juifs orthodoxes.

8 commentaires:

Durandal a dit…

Hey, vous vous étonnez que ces manuels affirment que l'islam a amélioré la situation des femmes ?

Ne savez-vous pas que le Prophète Mahomet a codifié les droits des femmes ? Ainsi, depuis l'avènement de l'islam, les hommes d'Arabie ne sont plus autorisés à battre leur femme pour n'importe quel prétexte : ils doivent, pour procéder légitimement, avoir au moins une des quatre raisons déclarés valables.

D'ailleurs Mahomet comprenait, comme les progressistes d'aujourd'hui, que les jeunes filles pré-pubertes ont des besoins sexuels, c'est pourquoi il c'est personellement assuré que leurs amants puissent combler ces besoins en question dès l'âge de neuf ans.

Le progressisme du fondateur de l'islam était telle qu'il a autorisé la polygamie (afin que les femmes puissent avoir des amies dans leurs maisons et être heureuses) : chose strictement interdite par les chrétiens & juifs arriérés qui isolent la pauvre épouse toute seule avec son mari.

Ô, et n'oublions pas que Mahomet s'est aussi arrangé pour que l'excision du clitoris soit modérée (partielle), une vraie révolution sexuelle pour l'époque.

Notre Terre Québécoise a dit…

Il y a des religions qui ont le droit à un meilleur traitement que d’autres. C’est vraiment du deux poids, deux mesures. Comment peut-on espérer créer une jeunesse autonome quand les manuels d’éducation fournie par le système sont comme ceux-ci. Nous n’aurions jamais dû enlever la catéchèse des classes de cours. J’ai 21 ans et pourtant je n’ai jamais eu l’impression d’avoir été endoctriné ou d’avoir été prit en otage par des fanatiques religieux. Le catholicisme est à la base de notre société c’est ce qui tenait le peuple québécois uni. Il nous a permis de nous allier aux autres peuples et il a favorisé les mariages entre Québécois, Amérindiens et Irlandais.

Félicitation, je trouve que ce blog fait un excellent travail!

Julie a dit…

Bonjour Durandal,
L'excision en islam est interdite. Cet acte est affaire culturelle et non religieuse. Le prophète n'a pas permit de battre non plus la femme. D'ailleurs il a dit "celui qui est le meilleurs d'entre vous ne frappe pas son épouse et je suis le meilleur d'entre vous". Le coran ne se lit jamais seul. Il doit s'accompagner des paroles du prophète car Dieu à demandé que son exemple soit suivit. Il a épousé Aïcha certe elle avait 9 ans mais ne l'a pas défloré comme vous dites à cet âge. Et je concois qu'a notre époque un mariage à cet âge est abhérant mais ce ne l'était pas à cet époque. D'ailleurs nos propre ancêtres "femme" ce mariait souvent à 14 et 15 ans. PLus aujourd'hui mais les jeunes filles court le sexe de leur propre grés à 12 ans alors est-ce mieux (et le gouvernement qui veut leur donner un cours un peu plus explicite à l'école dès leur plus jeune âge)?? Je peux aussi vous cité des passage de mariage polygame dans la bible puisque vous dites que les chrétiens ne mariait pas plusieurs femmes. Comme Jacob, fils d'isaac et Rebecca qui épousa ses 2 cousines et les 2 servantes de celles-ci.
C'est toujours plus facile de critiquer les autres ...
En passant, pour ceux qui n'ont pas comprit, en islam il n'y a pas de clergé. Les imams dirigent la prière et sont instruit dans la religion pour aider les croyants mais ne font pas partie d'un clergé et peuvent se marier et avoir des enfants. Les femmes musulmanes peuvent aussi enseigner la religion et diriger la prière des femmes. Il y a plus d'un sciècle qu'hollywood déforme l'islam et les arabes. Les juifs ont souffert, les chrétiens ont souffert et mis sur le bûché de bonnes gens, les musulmans souffrent ... toujours de la même manière "les mauvaises langues qui ne font que répéter les mauvaises choses raconté dans les médias et les films" ... mais en bout de compte nous sommes tous humains et créatures de Dieu. Il faut arrêter d'entrer dans le grand jeux des dirigeants qui n'ont qu'un seul but: "Nous diviser pour parvenir à leur fin" et pour ça, il y a même des juifs qui détruisent desjuifs, des musulmans qui détruisent des musulmans et des chrétiens qui détruisent des chrétiens.
Merci

Jean Peuplut a dit…

@Julie

"Je peux aussi vous cité des passage de mariage polygame dans la bible puisque vous dites que les chrétiens ne mariait pas plusieurs femmes. Comme Jacob, fils d'isaac et Rebecca qui épousa ses 2 cousines et les 2 servantes de celles-ci."

Il n'aura pas échappé à Julie que Jacob n'était pas chrétien, mais juif.

Ephésiens 5 :33. « Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui–même, et que la femme respecte son mari. » Si l’homme doit aimer sa femme, la femme doit respecter son mari.

Une femme... Un mari.

Dans les faits, le christianisme est bien la première grande religion monothéiste monogame.

Saint Augustin voyait déjà une opposition entre le Nouveau Testament et la polygamie. (Sur le bien du mariage, section 20).

julie a dit…

A Jean Peuplut ...

Le coran dit que c'est permit d'épouser deux, trois ou quatre, mais, que si l'homme craint de n'être pas justes avec celles-ci, alors une seule est permise. Par la suite Dieu est claire en ajoutant...que l'homme ne pourra jamais être équitable envers ses femmes, même s'il en était soucieux. Donc à vous d'en tirer vos conclusions. Pas difficile quand on sait que dans le coran Dieu précise qu'il a tiré d'adam son épouse ève (et non ses épouses)...Dieu a créé pour Adam une seule épouse également dans le coran.

De plus je vous rappellerais que la bible dans l'épitre aux éphésiens ordonne à la femme d'être soumise à son mari ... c'est aussi pour les juifs ?? ou sa compte également pour les chrétiens. sinon à quoi bon avoir envoyé la bible aux chrétiens??

Je voudrais mentionner aussi que contrairement à ce que cet article mentionne, il existe bel et bien des musulmanes "imam" même s'il y en a très peu et qu'aucun passage du coran ou loi en islam l'interdit.


Merci pour cet échange fort intéressant

Jean Peuplut a dit…

"De plus je vous rappellerais que la bible dans l'épitre aux éphésiens ordonne à la femme d'être soumise à son mari ... c'est aussi pour les juifs ?? ou sa compte également pour les chrétiens. sinon à quoi bon avoir envoyé la bible aux chrétiens??"

Quel rapport avec la polygamie ? (Et il y a beaucoup à redire sur ce passage, mais on sort de sujet qui est la polygamie).

Vous reconnaissez donc bien que le christianisme est monogame dès le début contrairement à l'islam.

Bizarre Julie pour une thuriféraire de l'Islam. Vous venez de sortir d'une formation ECR mal faite comme d'habitude ?

Loulou a dit…

On peut avoir un pointeur vers ces femmes "imans" ?

C'est des musulmanes hérétiques ?

julie a dit…

Quel rapport avec la polygamie ??? ... L'article sur lequel nous commentons en ce moment est en rapport au rôle des femmes dans les religions et non seulement à la polygamie.

Loulou, on ne dit pas iman mais imam. Les femmes imams:Amina Wadud (usa), Naïma Gohani (Italie) et 50 femmes nommées imams au maroc en 2006. Bien sur, il y a toujours des hommes qui s'y opposent et cherchent les prétextes contre.

Jacob était peut-ête juif mais est-ce que Jésus qui est arrivé après ces évènement l'a interdit au nom de Dieu?? Où est-ce le clergé qui la interdit?? Les mormons pratiques la polygamie. Ils ne sont ni musulmans ni juifs.

Je ne défend ici aucune religion, mon but du départ était uniquement de démontrer que les gens ont souvent des préjugés faux à force de les avoir entendue par des médias et des cinémas malhonnêtes depuis déjà plus de 100 ans. À qui cela profite-t-il?

Pour en revenir à la polygamie, il est interdit en islam d'obliger une femme à avoir une co-épouse ou a devenir la 2è ou plus. Si des parents obligent leur fille à se marier ou à faire un mariage de la sorte, ils sont en tort avec la religion. Faudrait aussi arrêté de mélangé culture et religion. Car dans ce cas, ce n'est pas la religion qui est en cause.

En passant monsieur Peuplut, je n'ai pas fait de cours d'éthique et culture religieuse. Dans mon temps ça n'existait pas. C'était enseignement religieux catholique tout court. Et tout ce que je me rappelle de ce cours, c'est la belle carte qu'il y avait en première page de la bible où c'était écrit "PALESTINE" alors que le prof n'arrêtait pas de nous radoté que Jésus était né dans un beau pays qu'on appelle(appelait) la palestine ... Cette même palestine que la plupart des gens aujourd'hui nie son existance! Fort les média non ?? Mes aînées (âgés dans la vingtaine) ont appris que la palestine n'a jamais existé et que jésus est né en Israël ... Comme quoi l'éducation de masse, bon je me passerais de commentaires la dessus.

Bien à vous
(et ne perdez pas de vue que je ne donne qu'amicalement mon opinion)
Merci