samedi 8 octobre 2011

Ère chrétienne, ère commune ou ère nouvelle ?

Lettre ouverte de Guy Durand publiée dans la Voix de l'Est.

Selon un article paru le 25 septembre dans le quotidien anglais Daily Telegraph, la BBC a récemment recommandé à ses présentateurs de bannir les expressions «avant et après Jésus-Christ», pour ne pas porter atteinte aux non-chrétiens et respecter le pluralisme de nos sociétés. La radio a donc décidé de remplacer ces expressions par un sobre et neutre «avant ou après l'ère commune».

L'idée est avancée ailleurs, par exemple, dans certains cahiers d'étudiants pour le cours Éthique et culture religieuse, où l'on parle d'Ére nouvelle (Voir mon livre Le cours d'ÉCR. Au-delà des apparences, Guérin, p. 42).

La suggestion a soulevé la controverse chez les journalistes de la BBC. Elle me semble tout à fait inappropriée, voire saugrenue et délétère.

D'abord, parce qu'elle est vague. Elle substitue à un point de repère temporel précis, compris de tous, une expression vague, difficile à comprendre. D'autant plus que dans certains pays, malgré la datation internationale, on continue de signaler les dates selon l'histoire nationale. Pire, cette ère commune n'a rien de commun pour de nombreux pays comme le Japon, la Chine, l'Inde, le Cambodge. L'expression constitue plutôt une insulte à leur culture. Enfin, sous prétexte de respect des non-chrétiens, elle imposerait hypocritement un repère historique chrétien, car, ne nous faisons pas d'illusion, cette supposée ère commune commencerait de toute façon à la naissance de Jésus (ou 4-5 ans après, puisque les historiens qui ont déterminé cette date au VIe siècle ont fait une erreur de quelques années), de même que le choix du 1er  janvier comme premier jour de l'année a été fait progressivement dans les divers pays chrétiens au cours des XVIe  et XVIIe  siècles après J-C

Bref, il y a là une concession au multiculturalisme à la mode dans plusieurs milieux occidentaux, voire la manifestation d'une rectitude politique liée à une certaine honte de la civilisation chrétienne.




Soutenons les familles dans leurs combats juridiques (reçu fiscal pour tout don supérieur à 50 $)

1 commentaire:

Josick d'esprit agricole a dit…

Bientôt, les promoteurs de Lua (langage de script) devront taire sa provenance pour ne pas blesser ses utilisateurs pas catholiques. C'est d'un ridicule !
Lua is a powerful, fast, lightweight, embeddable scripting language developed by a team at PUC-Rio, the Pontifical Catholic University of Rio de Janeiro in Brazil. Lua is free software used in many products and projects around the world.