lundi 26 janvier 2009

Opération radio « Arrachez Françoise David de votre cahier d'ECR »

Le populaire animateur radiophonique de Québec, Sylvain Bouchard, a lancé un concours provincial demandant aux étudiants de secondaire IV de déchirer une page (198) d’un cahier d'éthique et culture religieuse, publié par les éditions La Pensée, et de lui faire parvenir cette page. La station procèdera à un tirage pour déterminer le gagnant du prix de ce concours : un jeu Guitar Hero (pour station Wii). Le concours se termine cette semaine.

« N'acceptez pas le "brainwashage" socialiste de vos profs syndiqués en faveur d'un parti qui s'appelle Québec solidaire » lance Sylvain Bouchard. « Dans un cours où on se vante de mettre toutes les sorcières, les sectes et les chamans sur un même pied d'égalité, quand vient le temps de parler de politique, les masques tombent. Les profs gauchistes syndicalistes du Québec s'affichent », ajoute-t-il.

Écoutez l'émission




Françoise David dit merci aux éditions de la pensée

(page 198, du cahier d'éthique et de culture religieuse, Dialogue II, publié par les éditions La Pensée, 2008)


Sylvain Bouchard dit s'inspirer du professeur Keating du Cercle des poètes disparus qui demande à ses élèves d'arracher les pages d'introduction de leur manuel de poésie.



Rappelons que, dans un chapitre de vingt-huit pages (28) consacré au « féminisme : un autre regard sur la justice », trois pages sont consacrées à Mme François David, chef du parti bicéphale Québec Solidaire. À titre de comparaison, le même cahier ne consacre que douze pages (12) au christianisme dans un chapitre intitulé « Colloque des savoirs en histoire et en religion ». Le même chapitre consacre 8 pages au judaïsme, 7 à l'islam, 8 à l'hindouisme, 7 au bouddhisme et 5 à l'athéisme. À peine moins de pages consacrées au féminisme qu'aux religions dans un manuel d'éthique et de culture religieuse.

Yvon Landry dans les colonnes de la Voix de l'Est dénonçait cette publicité gratuite en ces termes :
Sur le féminisme, il y a une superbe photo en médaillon de Françoise David que les auteures décrivent comme étant sans doute l'une des féministes aujourd'hui les plus connues au Québec. Mme David souhaite maintenant faire progresser sa version de justice sociale par le biais de la politique. Ce paragraphe vaut une publicité d'un million de dollars pour le parti Québec solidaire dont Mme David est la représentante.
Québec Solidaire a envoyé un seul député à l'Assemblée nationale et Mme David est le seul personnage politique québécois à bénéficier de ce type de publicité dans ce cahier-manuel.



Addendum de ce vendredi 30 janvier

Le Devoir nous apprend que Françoise David a envoyé une lettre à la direction de la station de radio pour demander que ce concours prenne fin, faute de quoi elle prendrait d'autres mesures. Elle a aussi qualifié les propos de Sylvain Bouchard de diffamatoires. Ce concours n'était prévu, dès son lancement, que pour une semaine.

On apprend par ailleurs que le concours est maintenant terminé. Mme David regrette qu'un prix — un jeu Guitar Hero — ait été attribué comme prévu.

Mme David discutera lundi de suites à donner à cette affaire avec des avocats et d'autres dirigeants de Québec solidaire. Elle n'exclut pas d'exiger des excuses publiques.

Le directeur des programmes du 93,3, Michel Lorrain, a indiqué que la station allait évaluer ce qui avait été dit et fait dans les derniers jours, et qu'elle prendrait par la suite les mesures appropriées si nécessaire. Toutefois M. Lorrain ne voit pas en quoi des excuses sont nécessaires. Il ne croit pas qu'il y a eu diffamation.

Il n'est pas clair à ce stade si la radio portera plainte contre Le Devoir qui la qualifiait de « radio-poubelle ».


Dans le rayon on serre les rangs, réaction prévisible de deux syndicats qui ne parlent pas du traitement singulier préférentiel réservé à Mme David et au féminisme dans ce cahier, mais évoquent ce « triste rappel des pires réflexes de l'extrême droite à un temps où on incitait les citoyens à s'élever contre d'autres ». Les deux syndicats se muent en partisans de l'ordre qui dénoncent « la dégradation du matériel scolaire ». Rappelons qu'il s'agit d'un cahier d'exercices d'ECR aux feuilles détachables et que de l'espace est y prévu pour les réponses de l'élève. Ce cahier d'activités ne sert donc normalement qu'une fois.

Communiqué similaire d'un véritable répertoire des associations féministes québécoises (subventionnées ?) : Fédération des femmes du Québec; Afeas; Condition féminine de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec; Comité national de condition féminine de la Confédération des syndicats nationaux; Comité de la condition des femmes de la Centrale des syndicats du Québec; Conseil d'intervention pour l'accès des femmes au travail; Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec; Fédération de ressources d'hébergement pour femmes violentées et en difficulté du Québec; Fédération du Québec pour le planning des naissances; L'R des centres de femmes du Québec; Regroupement Naissance-Renaissance; Regroupement provincial des maisons d'hébergement et de transition pour femmes victimes de violence conjugale; Relais femmes; Réseau des tables régionales de groupes de femmes du Québec; Réseau québécois d'action pour la santé des femmes; Secteur de l'action féministe de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux.

Addendum du samedi 31 janvier

Le directeur de la station 93,3 FM de Québec a invité Mme David à débattre du sujet sur son antenne. Mme David a refusé cette invitation.

L'animateur Sylvain Bouchard a confié au Soleil qu'il n'avait pas l'intention de s'excuser, tout comme le directeur des programmes de la station, Michel Lorrain. « On dit que j'ai fait de la diffamation, et bien je vous dirais que depuis le début de la journée, c'est moi qui suis victime de diffamation. On dit que je fais de la radio poubelle, et pourtant, je n'ai pas insulté Mme David. Pour moi, Québec solidaire, c'est l'extrême-gauche, alors je ne comprends pas ce qu'il y a de mal à la comparer à une Soviétique. Et sachez que j'aurais eu le même discours sur le cahier d'exercices si on y avait parlé de Mario Dumont. »

Joint à son domicile par le Soleil, le gagnant du concours, Sébastien Ruel, dit avoir participé au concours « premièrement pour le prix ». « Je suis en train de jouer [à mon nouveau jeu de Guitar Hero] présentement. » « Mais je dois dire que les professeurs tentent parfois de véhiculer des messages politiques dans mes cours et je n'aime pas ça », a-t-il ajouté pour expliquer sa participation au concours.

Suite le 2 février : Sylvain Bouchard dit avoir reçu des menaces de mort, Françoise David portera plainte au CRTC

Le dossier Françoise David dans les manuels d'Éthique et culture religueuse

48 commentaires:

Richard a dit…

Je crois bien que plusieurs personnes ont sans doute des raisons de ne pas aimer que le nom et la vie de Madame David se retrouve dans un manuel de classe utilisé en Éthique et Culture Religieuse; ces personnes devraient faire des plaintes au MELS ou encore plus à la maison d'éditions La Pensée qui est sans doute plus sensible à la critique que les «penseurs» du MELS... Je crois que d'inciter les élèves, comme le fait Sylvain Bouchard du FM93 (selon ce que je lis ici... je ne l'ai pas entendu le dire...), à déchirer la page de leur cahier-manuel de classe est un mauvais exemple à donner à des jeunes de secondaire 4, bien plus mauvais que de donner Françoise David en exemple dans un cahier-manuel... surtout lorsqu'il est question de justice et de féminisme puisque c'est dans ce chapitre qu'il en est question.
À mon humble avis, à cause de ses propos (si tant est qu'il les a prononcés...) Sylvain Bouchard et ceux qui le supportent devraient être accusé(e)s d'incitation au vandalisme ou à la violence.
C'est mon avis et je le partage!

Anonyme a dit…

Je suis parfaitement d'accord avec les propos de Richard.

Comme Richard le dit, on peut bien ne pas aimer Mme David. N'empêche que son engagement constants envers les plus petits dans la société est un exemple de ce que bien des chrétiens pantouflards devraient suivre. Après tout, c'est exactement sur ce que nous serons jugés devant le Père éternel.

Roger Girard a dit…

Moi aussi, je trouve déplacé qu’un animateur de radio lance un tel concours. Les jeunes sont ainsi attirés par le prix à gagner sans nécessairement réfléchir sur ce qu’il en est du problème soulevé. On laisse miroiter un gain en engageant les jeunes dans un débat assez vaste sans leur donner de quoi poser un geste responsable. On attise aussi une certaine hostilité envers une personne qui se retrouve malgré elle prise à partie dans la critique du matériel pédagogique et du programme. Au plan éducatif et moral, ce n’est donc pas la trouvaille du siècle.
De plus, je me demande si, par un tel procédé, la station radiophonique n’enfreint pas la Loi sur les loteries, les concours publicitaires et les appareils d'amusement du Québec.

Christian Duchesne a dit…

Bonjour,
L'action de Sylvain Bouchard n'est pas contre F. David, car il a lui même invité les jeunes à déchirer d'autres pages s'ils trouvaient Harper ou n'importe quel politicien actuellement candidat potentiel. La grogne des gens n'est pas en lien avec F. David, mais en lien avec l'injustice faite au autre chefs de parti politique. Cette page de publicité gratuite dans le manuel d'E.C.R. vaut 1 millions de dollars. Et cela devrait être comptabilisé par Élection Québec. De plus, Françoise David est pro avortement, pro euthanasie, pro eugénisme, pro Hesbola, pro communiste (le parti communiste du Québec aux dernières élections provinciale appuyait officiellement Québec Solitaire). Ce sont justement les catholiques et les chrétiens pantouflards qui on permis que le Québec soit rendu aissi bas dans les sottises de la gaugauche au point de ne plus voir que nos jeunes sont les prochaines cibles de la société secrète qui trône dans une certaines haute fonction "publique"! Christian Duchesne

Christian Duchesne a dit…

En ce qui concerne l'argument de vandalisme, et bien la propagande communiste de ce manuel scolaire est bien pire car elle pourrie le cerveau de ceux qui vont passer les lois dans 20 ans. Secundo, on n'est jamais vandale d'un bien qu'on a payé!
Christian Duchesne

Pour une école libre a dit…

Nous recevons des messages d'un anonyme «PA», nous aimerions lui répondre personnellement. Malheureusement, PA ne fournit pas d'adresse courriel valable.

Luc Michaud a dit…

C'est amusant ce beau choeur d'unanimité contre cet animateur (mal renseigné sur certains points c'est certain).

Ce qui est plus amusant c'est évidemment que dans le Cercle des poètes disparus (film très bobo, très laïque et libre penseur), le professeur-héros fait exactement la même chose. Mais bon, ça c'était pour la bonne cause (contre les rétrogrades).

Luc Michaud a dit…

C'est amusant ce beau choeur d'unanimité contre cet animateur (mal renseigné sur certains points c'est certain).

Ce qui est plus amusant c'est évidemment que dans le Cercle des poètes disparus (film très bobo, très laïque et libre penseur), le professeur-héros fait exactement la même chose. Mais bon, ça c'était pour la bonne cause (contre les rétrogrades).

Pierre Michauville a dit…

Pas très respectueux, mais bon on nous a rien demandé pour endoctriner nos enfants.

Deux ou trois témoignages intéressants à la fin de l'émission.

franktremb a dit…

Anonyme a dit: "N'empêche que son engagement constants envers les plus petits dans la société est un exemple de ce que bien des chrétiens pantouflards devraient suivre."

Il n'y a probablement qu'au Québec où l'on réussi à faire passser une ex(?)-marxiste-léniniste, athée et pro-avortement pour une mère Thérésa et un exemple à suivre pour les chrétiens. C'est triste et cela explique beaucoup de choses.

Anonyme a dit…

À Frenktremb

Les chrétiens n'ont pas le monopole de l'Évangile.

À l'époque, Jésus avait parlé d'un certain Samaritain qui n'était pas tout a fait dans le bon camp!

Michel a dit…

À Anonyme qui dit À Frenktremb

> Les chrétiens n'ont pas le >monopole de l'Évangile.

Ce qui veut dire ? Que les athées peuvent interpréter l'Évangile et dire ce que les croyants doivent en penser. (Vous ignorez alors tout de la succession apostolique et de l'esprit (saint) condition nécessaire à l'interprétation).

> À l'époque, Jésus avait parlé >d'un certain Samaritain qui >n'était pas tout a fait dans le >bon camp!

Euh. Je ne comprend pas. Les Samaritains étaient un peuple, pas des adeptes d'une philosophes. Or depuis le Nouveau Testament, il n'y a plus Grec, ni Juif, ni Gentil, ni Samaritain donc.

Mais cela ne signifie pas qu'il y ait confusion totale entre les chrétiens et les non chrétiens.

Julie Bernard a dit…

Aux grands maux les grands moyens.

On a jamais demandé d'un tel cours pour nos enfants. On a été bourré, trompé, et on viole actuellement notre espace privé qu'est la famille en demandant aux jeunes de livrer leurs expériences personnelles pour ensuite les gaver de n'importe quoi (selon chaque prof) et de propagandes politico-religieuses de gauche.

On viole notre identité québécoise, on peut bien porter atteinte à une page de manuel non ?

Plusieurs profs m'ont dit ne pas enseigner ce cours parce qu'il est inadéquat. Bravo à la résistance!

Romanus a dit…

'Les chrétiens n'ont pas le monopole de l'Évangile.'
Anonyme

'Tous ceux qui en parlent [de religion] n'y connaissent rien!'

Sœur Emmanuelle

Anonyme a dit…

Je construit une bonne propagande en propageant cet article sur mon blogue et sur plusieurs autres forums.

Je n'ai pas ce livre, mais j'invite à tous les jeunes d'arracher cette page.

La réforme et le communisme, c'est bien rélié, vous savez...

Pierre a dit…

@Roger Girar & @Richard & compagnie.
Je trouve vos propos alarmistes.
Premièrement, le cahier (et non le manuel car il n’est pas approuvé par le MELS) appartient à l’ÉLÈVE. Qu’il en fasse ce qu’il en veut : je respecte sa décision, surtout que le contenu de ces manuels est fort discutables.

Deuxièmement, pourquoi nos étudiants se retrouvent-ils avec des manuels NON APPROUVÉS par le ministère ? Déjà que les manuels approuvés sont tendancieux, pourquoi utiliser ceux qui ne sont tout simplement pas acceptable ? Les parents devraient refuser la facturation de ces cahiers inadéquats.

Finalement, avec vos histoires de poursuites, allez vous cacher. Si votre ado a arraché la page de «Sainte-Françoise-David», commencez d’abord par prendre conscience du contenu de ce qui en reste… Il ne sera peut-être plus question d’une feuille déchirée mais d’un cahier au complet que vous jetterez à la poubelle. Après tout, c’est pas un péché! Il vous appartient.

François R. a dit…

Ah, non ! Pas uniquement des manuels approuvés par les pontes de Big Brother à Québec.

Simplement l'exemption des cours d'ECR.

Et si possible aucun manuel, ni pédagogie fumeuse d'imposée aux écoles privées. Que les écoles publiques soient pourries c'est une chose, mais que tous coulent parce que le gouvernement a un monopole quasi total sur l'école au Québec, non.

Bernard Couture a dit…

"N'empêche que son engagement constants envers les plus petits dans la société est un exemple de ce que bien des chrétiens pantouflards devraient suivre."

Ouais, sauf que sa définition des "plus petits dans la société" exclut évidemment le plus petit être de tous, soit l'enfant dans le ventre de sa mère. Ça doit leur faire une belle jambe, aux foetus dans les poubelles des hôpitaux, de savoir que Françoise David se bat pour leur accès au logement social...

François R. a dit…

La première fois que j'ai entendu Mme David c'était dans ma voiture, captif de Radio-canada qui l'aime bien.

Je ne la connaissais pas et je suis tombé sur ces paroles réjouies de Mme David : « On allait enfin reconnaître le plus travail au monde. Ces femmes allaient enfin être récompensées pour leur rôle essentiel dans la société. »

J'ai cru que Mme David parlait de ma femme qui élevait nos deux enfants à la maison. Voulait-elle parler d'un salaire de mère au foyer ?

Quelle déception quand j'ai compris par la suite qu'elle parlait des gardiennes d'enfant. Donc garder les enfants des autres, c'est le plus beau des métiers; mais pas élever ses propres enfants.

Il faut comprendre que dans la religion de Mme David les femmes doivent travailler hors de chez elles (c'est ça la priorité), pas élever leurs propres enfants (l'État est là pour cela).

Bienvenu au Québec « solidaire » étatiste gauchiste. Le Québec qui nous tue et nous prend nos enfants.

Javier a dit…

Sérieux je viens d'écouter le propos de Bouchard... franchement plus cave que ça... radio-trash quant tu nous tient! C'est étonnant comment l'extrême droite ultra-capitaliste, qui dénonce comme communiste ou de gôgôche tout ce qui aurait été à gauche de Duplessis, réussit à perdurer... faut croire qu'il y a plusieurs caves à Québec!

J'espère que madame David va lu en faire baver en justice!

Suzanne a dit…

Francoise David n'a pas d'affaire dans nos livre D'ECR, Pas plus que Pinochet dans les livres d'éducation du Chili. Voyez dalleurs la même candeur dans leur visage: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pinochet

On se rappelle que Augusto Pinochet figurait selon ses admirateurs comme une personne qui faisait avancer le bien commun... le «mieux-vivre ensemble»....

Certes il a écrasé quelques orteils mais «on ne fait pas de grand virage sans écraser quelques orteilles, nous disait la ministre de l'éducation, Mme Courchesnes, au sujet du cours d'éthique et de culture religieuse. Ce principe semble être partagé à différents niveaux par ce genre de personnes.

Vous voyez, il y a parfois des «combos» d'idéologies qui sont explosifs et potentiellement dommageable pour nos enfants et notre société.

Plusieurs personnes m'ont dit que Francoise David fut Marxiste Leniniste: Wikipedia relève: «Elle milite d'abord pour l'organisation marxiste-léniniste [...] de 1977 à 1982[3].» (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7oise_David )

Si le principe d'égalité homme-femme qu'elle défend semble louable, il reste que Françoise David N'EST PAS UN MODÈLE POUR NOS JEUNES.

Un lecteur abasourdi a dit…

Peu importe son allégeance politique ou encore sa position par rapport au programme ECR, le commentaire de Suzanne est un affront au sens commun. Comparer Françoise David à Pinochet est aussi imbécile et méprisable que comparer Mario Dumont à Hitler.

François L. a dit…

Au lecteur abasourdi,

Vous voulez dire comparer Mario Dumont au "« triste rappel des pires réflexes de l'extrême droite à un temps où on incitait les citoyens à s'élever contre d'autres »" comme ces syndicats quand il parlent de cette radio qui ne veut ni de Mario Dumont ni de Françoise David dans ce cahier d'exercice ?

Suzanne a dit…

@ Lecteur abasourdi :

Je ne compare pas Pinochet à Françoise David. J’admire personnellement le travail fait par Françoise David, tout comme M. Charest et M. Dumond. Toutefois, c’est le traitement médiatique d’héroïne que je dénonce. Sa place figure très bien dans les manuels d’histoire à côté de ses compagnons politiques.

Quant au sens commun, il faut parfois l’ébranler. Vous savez, puisque vous parlez d’Hitler, que celui-ci ne s’est pas imposé! Il était même acclamé ! Personne ne connaissait l’ampleur de la tragédie que ces politiques allait apporter…

Quand vous reviendrez, informez-vous sur le possible passé Léniniste ou marxiste de Françoise David. J’aimerais en avoir des nouvelles. Vous serez peut-être moins méprisant(E) à l’endroit du parallèle évoqué.

Pour ce qui est du cours d’éthique et de culture religieuse :
Puisque le cours d’Éthique et de culture religieuse a pour but de former une culture publique commune distincte de celle que nous avons actuellement, je crois que l’imposition de ce programme DÈS L’AGE DE SIX ANS est très dommageable ET pour la culture de nos enfants, ET pour l’héritage religieux particulier de chaque famille. Mais encore plus grave, l’école a décidé de prendre en charge la transmission de valeurs à nos enfants en leur rappelant que l’ultime guide, c’est la charte et pas les parents (Charte que l’on peut changer assez facilement au Québec.)

De quel droit, le gouvernement, interfère-t-il DÈS L’AGE DE SIX ANS sur les valeurs et les notions religieuses qu’ils reçoivent à la maison ? De quel droit, DÈS L’AGE DE SIX ANS, le gouvernement propose-t-il aux enseignants de faire une étude comparée de 7-8 religions, relativisant ainsi l’héritage particulier que nos enfants s’apprêtaient à s’approprier ? «Pour le bien commun…»

Dalleurs, ce ne sont pas les individus que je comparais mais le traitement médiatique des individus. Le prétexte d’imposition du cours d’éthique et de culture religieuse étant l’induction d’une nouvelle culture commune pour le «mieux-vivre ensemble» je compare celui-ci (et parfois le contenu de certains cahiers/manuels d’ECR) à des programmes pour la jeunesse de régimes dictatoriaux, oui, je l’admets.

Suzanne a dit…

En bref, Je voulais simplement dénoncer des pratiques qui tendent à aduler des personnes, à les présenter de façon candides et à les glorifier face à des enfants

Je suis pour l'équité entre les hommes et les femmes mais pas pour retrouver des politiciens dans les cahiers scolaires de culture religieuse et d'éthique d’État.

Bob a dit…

Chuis un peu perdu, mais à votre place, je la déchirerais quand même la page, Je jetterais le reste (cahier), puis j'encadrerais Francoise en or ;)

On t'aime Françoise.

QS anti-chretien... a dit…

Qs solidaire n'a pas que des beaux principes... Le feminisme de FD est pour l'avortement et il semble bien que certains de ses membres (???) pronent meme la violence a tout ce qui y fait obstacle, y compris les valeurs chretiennes:

Voir la page:
http://www.semainedelavie.ca/fr/archives/2007/chaine_vie.htm

Regarder la pancarte du milieu avec le coup de pied donne au prete: wow quel bel exemple pour la jeunesse... C'est cela la definition d'un heros, c'est assez loin de Mere Theresa...

Jean-Luc Proulx a dit…

Sylvain Bouchard est un grand homme qui, par son action, a commencé le combat de la libération de nos jeunes de leurs sales profs baby-boomers communistes nostalgiques de la Révolution tranquille.

En passant, ce livre affirme noir sur blanc que Mère Térésa David a libéré les femmes du Québec. Pincez-moi, je rêve! Ça veut enseigner les religions à des jeunes du secondaire ignorants en économie, en Histoire et en science politique, et ce n'est même pas fichu de rapporter l'Histoire du féminisme québécois (dans un cours d'ECR?????) comme du monde.

C'est Claire Kirkland-Casgrain qui a libéré les femmes du Québec avec d'autres féministes comme Thérèse je-ne-sais-plus-trop-qui. Mère Térésa David était encore au primaire à l'époque.

C'est de la désinformation et de la propagande socialiste et ça, ça ne mérite que de se faire déchirer et jeter aux vidanges.

Bravo à Sylvain Bouchard, le libérateur de nos jeunes!

P.S.: La radio-poubelle, c'est de l'Histoire ancienne à Québec, sales Mouyialiais du Plateau qui ont été assez caves pour voter pour Culbec suicidaire, conspirationniste islamiste et fémi-fasciste avec comme candidat un islamo-marxiste pro-terroriste qui accuse, à l'instar d'une prof du secondaire à Québec dans ses cours (oui, pour vrai, elle enseigne ça, l'innocente), les États-Unis d'avoir orchestré les attentats du 11 septembre 2001 avec comme preuve des vidéos truqués à mort pris sur Youtube ou sur le site du Montreal 9/11 Truth, un site de conspirationnistes anti-américains primaires.

L'éducation au Québec, c'est l'ignorance communiste. J'espère que Barack Obama ne sera JAMAIS mis au courant du vrai visage du Culbecistan, une des pires menaces pour le monde libre

Pierre C. a dit…

Je ne vois pas ce que la propagande politique vient faire à l'école. Bravo à Sylvain Bouchard pour avoir eu l'idée d'organiser ce petit concours inspiré du film de Robin Williams...

Perso, ce n'est pas la première fois que j'entend des parents et des élèves se plaindre de ce cours d'ECR. Et dire qu'on ne peut pas en être dispensé comme dans le temps pour les cours de religion...

Alfredo a dit…

J'ai mes sympathies pour madame David, mais je n'interviens pas ici pour ça.
Je suis chilien d'origine, exilé par mes parents suite au coup d'État de Pinochet... svp, madame Suzanne, évitez les analogies absurdes de se type, faites-le au moins par respect pour les milliers de morts et les centaines de miliers de torturéEs, exiléEs de se régime de terreur.

Alfredo

PS: c'est l'anticommunisme et l'anti-progressisme primaire comme celui de Sylvain Bouchard qui a conduit à l'instauration de de la dictature de Pinochet.

Jorge Torres a dit…

C'est la censure et le "progressisme" messianique comme celui de Mme David qui ont conduit à l'instauration du régime désastreux et autoritaire d'Allende.

Javier a dit…

Je suis de Québec... et je le répète, y'a ben des caves à Québec... les propos sur ce fil le prouve... oups! j'avais oublié que c'était un blog de rencontre de chrétiens intégristes!
j'y reviens plus jamais, promis!

Alfredo a dit…

mmh Allende a tué, torturé, kidnapé des milliers de ses compatriotes?

Allende n'a-t-il pas été élu démocratiquement par son pleuple (au présidentielle et au législative)???

N'est-ce pas la mobilisation des sans voix, sans toît, sans l'sous qui aurait, au fil des années (même celle de la démocratie chrétienne au pouvoir) voulut s'exprimer sur la scène politique en élisant l'Unité populaire d'Allende?

Pero el momio que eres no va cambiar de idea, no cierto?

Anonyme a dit…

Amusant le gauchiste qui qualifie sans complexe ce blog de site de rencontre de chrétiens intégristes parce qu'il y lit des propos qu'il désapprouve.

Jolie généralisation.

À mon avis, il n'a aucune idée de la religion des gens qui écrivent ou lisent ce blog.

Et évidemment le terme "intégriste" est mieux que le terme de "soviétique" quand on l'applique à Mme David.

Il y a vraiment des gens sans gêne, ce sont habituellement les gens qui sont dans le vent, au Québec, des gens qui opposent sans trop réfléchir le crédo moderne gauchiste et féministe. Ils ne se rendent même pas compte de leur conformisme et des insultes gratuites qu'ils distribuent.

Steve W. a dit…

On Allende,

Allende had a close relationship with the Chilean Communist Party from the beginning of his political career. On his fourth (and successful) bid for the presidency, the Communist Party appointed him as the alternate for its own candidate, the world-renowned poet Pablo Neruda.

Later he would state: "The Communist Party is the party of the working class, the Communist Party is the Party of the Soviet Union, the first socialist state in the world, and whoever wants to create a socialist government without the communists is not a Marxist; and I am a Marxist."

Upon assuming power, Allende began to carry out his platform of implementing a socialist program called La vía chilena al socialismo ("the Chilean Path to Socialism").

By 1972, the Chilean escudo had an inflation rate of 140%. The average Real GDP contracted between 1971 and 1973 at an annual rate of 5.6% ("negative growth"); and the government's fiscal deficit soared while foreign reserves declined.

Throughout this presidency racial tensions between the poor descendants of indigenous people and slaves who supported Allende's reforms and the white settler elite increased.

On 22 August, the Chamber of Deputies (with the Christian Democrats uniting with the National Party) voted in favor of a Declaration of the Breakdown of Chile's Democracy, which accused Allende's government of unconstitutional acts and called on the military ministers to assure the constitutional order. They accused Allende of disregarding the courts, attempting to restrict freedom of speech, and supporting unauthorized seizures of farms and private industry for the purpose of establishing state control of the economy. The Chamber of Deputies also attacked Allende for seeking to "establish a totalitarian system absolutely opposed to the representative system of government established by the Constitution."

Pour une école libre a dit…

SVP moins de noms d'oiseaux ("chrétiens intégristes", "gauchistes", "momio" (reac' au Chili), etc.) et moins de divagation vers le Chili...

Les messages offensants ou hors sujet pourraient de ne pas être publiés.

Suzanne a dit…

Reste que je ne trouve pas normal de retrouver des figures politiques dans les livres scolaires.

J'ai parlé de Pinochet parce que des amis chiliens me racontaient justement comment on le présentait dans leurs livres d'école... Pouvez vous me présenter d'autres exemples ? J'en serait ravie.

On les présente toujours très souriants, candides, glorifiés...

Il n'y ont pas leur place, sauf peut-être dans le cours d'histoire/politique/Géographie et de façon très restreinte.

@Alfredo: si vous liez le communisme au progrès, et bien, vous pouvez bien aimer votre Françoise...

Moi je pense autrement. Je ne suis ni socialiste ni communiste.

Justement... Le cours d'éthique et de culture religieuse est une prise en charge par l'État des responsabilités des parents... C'est du dirigisme pour l'instant. On impose, on dicte...

Jusqu'où cela va-t-il aller ?

Je m'excuse si les comparaisons ont heurté des gens... Mais à imposer une Culture religieuse d'État, et à imposer une éthique d'État, on ne peut que se poser des question, signifier notre désaccord, questionner le contenu, dénoncer les stupidités, comparer ce dirigisme et cette dictature à l'endroit des parents à d'autres qui ont déjà existé dans le monde.

Le Prof a dit…

@ lecteur abasourdi:

Vous dites: «Peu importe son allégeance politique ou encore sa position par rapport au programme ECR, le commentaire de Suzanne est un affront au sens commun.»

Ces propos constituent selon le programme d'ECR un appel au Clan. ce n'est pas très fin de dire ceci à un ami. On doit respecter les opinions de chacun même si une majorité pense autrement.

Les termes «imbécile et méprisable» que vous utilisez émanent d'un langage qui constitue un entrave au DIALOGUE.

Lecteur abasourdi, s'il était un enfant, n'aurait pas une bonne note pour l'étape en cours.

Pierre C. a dit…

Abolissons les cours d'ECR, point final...

Ce cour ressemble plus à une opération de lavage de cerveau qu'à autre chose... L'école n'a pas à faire la promo d'un groupe politique comme QS, ni à s'adonner à de l'autoflagellation culturelle...

Martineau, du Journal de MTL, signalait que sa fille était revenue à la maison avec un projet ECR de nouveau drapeau québécois "politically correct", apparement la croix sur fond bleu pouvait offenser les musulmans...

Pour ce qui est de Salvatore Allende, je ne vois pas ce qu'il vient faire dans le présent débat, mais quel mandat pouvait bien avoir Allende avec seulement 33% du vote pour convertir radicalement une économie de marché en économie marxiste?

Anonyme a dit…

Francoise David est une dangereuse...les associations de bonnes femmes, y'en a trop...12 se sont plainte au sujet de M. Bouchard...12 associations, est-ce que les femmes sont à se point maltraités, abusés, en voie de disparition, incomprise.

Mme Francoise David prône la formation d’une super race de BS, le pouvoir au BS par les BS. On arrache tous à la classe moyenne, ont taxes au max des entreprises…pour redonner au super BS…elle va former un Québec Soviétique Solidaire Suicidaire…

Romanus a dit…

Aujourd'hui, on présente comme modèle à nos jeunes Mme. David... de mon temps, c'était le comte de Frontenac...

Janvier a dit…

C'est vraiment Odieux de présenter Mme David comme modèle sans discerner les bon coups des mauvais coups....

Bref, ça n'a pas sa place ici!

Julie Bernard a dit…

Le cours d'éthique et de culture religieuse d'État n'a tout simplement pas sa place au Secondaire.

Une bonne partie des notions d'ECR donné au secondaire devrait être vues au Cégep.

Anonyme a dit…

Ce n'est rien F. David. J'ai publié un commentaire sur ce site que je ne retrouve plus... les fautes relevées me semblent bien plus graves!
J’ai regardé un peu les cahiers d’exercices pour ECR. J’ai été choqué par ce que j’y ai trouvé. Si vous voulez vous amuser, c’est long… mais ça en dit long sur ce qui doit être dit en classe. On commence :
Dans « Éthique, tradition et modernité de Daniel Gougeon, Lidec (2e année du 2e cycle du secondaire.
1- Il est demandé aux étudiants de faire une enquête sur la véracité des miracles: « Après tout, si le Dieu des chrétiens est intervenu dans l’histoire du peuple juif pour envoyer son fils Jésus-Christ sauver l’humanité, pourquoi n’interviendrait-il pas directement aussi pour guérir des êtres humains? » Alors, maintenant au moins ont sait que Dieu existe!!!

2- Je cite : « qu’il y a un bien et un mal relatif pour chaque INDIVIDU et pour chaque SOCIÉTÉ. » (page VII) Maintenant on sait que tout est bon!

3- À propos des saint on dit : « Ce sont tous de véritable phénomènes, parfois dotés de pouvoirs surnaturels, et qui restent à ce jour un mystère pour la science » Plus loin on mentionne : « Tous ces hommes et toutes ces femmes de tous les temps et de toutes les religions nous portent à croire que Dieu existe et qu’un autre univers nous attend, « de l’autre côté » du monde sensible où nous vivons aujourd’hui. Mais tous ces hommes et toutes ces femmes ont d’abord rencontré des maîtres de chair et de sang qui les ont guidés jusqu’à l’Absolu. » (page 131) Une autre preuve que Dieu existe!

4- Au sujet des acteurs de cinéma et je cite : « mais ce sont tous des idoles, terme ancien qui désigne les faux dieux. Ceux que nous avons tort de vénérer et d’admirer. Le seul et unique héros, c’est… le vrai Dieu! Mais qui est le vrai Dieu? » (p. 249) Vraiment on veut me convaincre! On dirait un cours d’enseignement religieux!

5- Voici mon passage préféré : « « - Ciboire de tabarnac de câlice! Il prend son garçon par le collet, puis il le colle sur le mur. Ça fait deux ans que ta mère et moi on te permet d’amener tes blondes pis d’avoir des relations sexuelles dans la maison. Pis t’es pas foutu de prendre des précautions élémentaires?! » Encore…: « Laisse faire ce qu’elle t’avait dit. Elle a juste 16 ans. Penses-tu que ça voit clair, une fille de 16 ans? J’pensais que t’étais plus mature que ça, toé, tabarnac! » (p. 249) C’est comme ça qu’on étudie la religion?! Il est bien d’apprendre à sacre!
6-
a. Dialogues, éthique et culture religieuse, Bertrand Chantal, Dubois Mélanie Les éditions La pensée inc., 2e année du 2e cycle du secondaire
i. Page 76 : question posée à l’élève : « Selon toi, à quoi sert-il d’avoir une croyance religieuse? Justifie ta réponse. »
Dans « Dieu, les arts et la société » de Daniel Gougeon, Collection Partenaires du bonheur (3e année du 2e cycle du secondaire)

Je cite : on met comme titre : « Finalement le Québec « profond » et on poursuit: « Puis, la cerise sur le Sunday : Hérouxville! Petite municipalité […] » puis on met des extraits du code de vie d’Hérouxville. (p. 196) C’est vrai que qu’on apprend le vivre-ensemble dans ce cours!

Dans « Ensemble », de Martial Boucher, Lidec ( 2e et 3e année du 2e cycle du secondaire)

Je cite: « La révolte que l’on éprouve écorche souvent Dieu, comme si l’on voulait le forcer à réagir ou si l’on souhaitait lui arracher de force ce grand secret qui a toujours scandalisé l’humanité » (p. 83). Vraiment Dieu doit exister!!!
Dans « Rond-Point » de Martial Bouche, Lidec,( 2e année du 1er cycle du secondaire)

- On affirme que la croix est le, symbole des chrétiens, est le symbole le plus complet. (p. 110)
o Donne l’impression que la croix est le meilleur symbole, que les autres traditions religieuses ne comprennent pas de symboles aussi importants. Il y a un manque d’objectivité et d’impartialité.

Anonyme a dit…

Anonyme a dit: "N'empêche que son engagement constants envers les plus petits dans la société est un exemple de ce que bien des chrétiens pantouflards devraient suivre."

Pour ce qui est de l'engagement constant envers les plus petits et de chrétienté, permettez-moi de me contenter de Marguerite d'Youville comme exemple (entre autres).

Pourquoi ne parle-t-on plus de gens comme Marguerite d'Youville dans nos écoles?

Réponse: parce qu'elle est une sœur catholique et que son exemple pourrait pousser des gens vers l'église catholique... donc, les bâtisseurs la Nouvelle-France, aux rebus!

Anonyme a dit…

Allez sur RadioEGO: Bouchard ramasse la camarade Françoise David

Il y a justement un lien vers le site de la maison d`edition: La pensee.

Ceci afin de prevenir les plus de gens possible.

Frédéric a dit…

Aie aie aie, il se dit des choses dangereuses ici. Si Khadir à été élu l'homme politique de l'année au Québec ce n'est pas parce qu'il est à gauche ou à droite. C'est pour ses idées. C'est là toute l'idée de la démocratie : nous n'avons plus de Reine, mais bien la liberté de réfléchir aux arguments et idées de nos élus ou futurs élus. Condamner Madame David simplement parce qu'elle est à gauche ou parce qu'elle s'implique sous la bannière de Québec Solidaire est comme un retour en arrière, à l'époque où on ne nous demandais pas de réfléchir. Nous allons juger nos politiciens sur des faits ou idées intelligemment examinées un point c'est tout. Sans cela, le peu de démocratie qu'il reste encore ici deviendra de la petite bataille d'idéologies sans arguments rationnels. «moi j'aime pas QS pcq c'est juste des communistes» me parait être une réflexion non-critique digne d'un enfant du primaire : on n'attaque pas quelqu'un comme ça. Surtout pas un parti politique qui s'est battu comme personne toute l'année pour dénoncer les abus qui font perdre aux québécois beaucoup d'argent, dénoncer les scandales de corruption et autres magouilles organisées. Khadir est le seul qui a regardé H-P Rousseau (le patron de la caisse de dépôt - qui nous a fait perdre 40 milliards de dollars) dans les yeux et lui a dit, en commission parlementaire : «Vous êtes de ces nouveaux monarques qui se croit tout permis et au-dessus de tout jugement. Comme souvent l'arrogance et le mépris cachent une certaine lâcheté, vous avez préféré démissionner au milieu de la tourmente». Ça c'est avoir une opinion fondée et avoir le courage de ses opinions. Le courage politique, il faut l'encourager à gauche comme à droite, car ici...

Philippe Y. a dit…

Frédéric merci pour votre petit laïus pro_Québec Solidaire,

Pourquoi pas admettre dans les manuels ECR la propagande des gens contre l'invasion migratoire du Québec à ce compte-là ????


Hmmm ????