dimanche 15 août 2010

Briser le monopole de l'Éducation en France : comment et pourquoi y créer son école

Entretien avec Anne Coffinier présidente de l’association Créer son École, cofondatrice de l’Institut libre de formation des maîtres. Les écoles libres hors contrat représentent la véritable liberté scolaire.

« Ce n'est pas par hasard que Napoléon Bonaparte a créé le Monopole de la presse à trois ans d'écart du Monopole de l'éducation. »

« Le corolaire de tout état de droit est la liberté d'enseignement comprise dans deux dimensions : la liberté de choisir l'école de ses enfants et la liberté d'enseigner dans sa classe, dans son école selon les conceptions qui sont les siennes. »

Anne Coffinier revient sur les expériences des chèques-éducation (« bons scolaires ») aux États-Unis et la liberté scolaire en Suède, etc.

La liberté complète est nécessaire à un bon enseignement. Anne Coffinier en quoi le système des contrats impose des contraintes aux écoles qui en dépendent : comment les écoles catholiques sous contratspeuvent-elles être catholiques alors que leurs professeurs, imposés par l'État dans les faits, ne sont même pas catholiques ? Elle dénonce l’arbitraire administratif imposé aux écoles libres, y compris celles relatives aux innombrables « règles de sécurité ».

Elle décrit l’Institut libre de formation des maîtres, la manière de compléter, de mettre en contexte l'enseignement de l'État en matière de philosophie ou d'histoire.

1 commentaire:

Québec pays qui se meurt par gauchisme a dit…

Énormes soupirs quand on voit l'organisation des Français et leurs libertés confisquées au Québec !

"En tant que directeur ou professeur d'école hors contrat, vous êtes entièrement libre d'élaborer vos propres programmes (et donc de choisir vos manuels et vos horaires). "