vendredi 27 août 2010

Les futurs enseignants utilisent Facebook pour se passer les questions aux tests de français

La Presse rapporte que « Exaspérés par le Test de certification en français écrit pour l'enseignement (TECFEE), qu'ils jugent trop difficile, de futurs enseignants québécois ont créé une page Facebook où ils divulguent plusieurs questions de cette épreuve censée être secrète.

À peine 25 % des étudiants au baccalauréat en enseignement réussissent du premier coup le TECFEE. Pour obtenir un brevet d'enseignement, il faut avoir au moins 70 % à cet examen. Avec la page Facebook, les étudiants espèrent « créer une banque de mots pour avoir une bonne note dans la partie vocabulaire » du test. Cette initiative est une épine au pied du ministère de l'Éducation, qui protégeait jusqu'ici jalousement le contenu de cette épreuve. »

Obligatoire depuis l'automne dernier, le TECFEE est composé de deux parties: l'une demande la rédaction d'un texte de 350 mots, et l'autre comprend 60 questions portant sur la syntaxe, la ponctuation, la grammaire et le vocabulaire. C'est cette dernière partie qui fait particulièrement rager les étudiants.

Sébastien étudie pour enseigner au secondaire. Il n'a réussi le TECFEE qu'à sa troisième tentative, après avoir échoué chaque fois à la section « vocabulaire ». « Cet examen, c'est n'importe quoi. On n'évalue pas les compétences en français des futurs profs, dit-il. Dans un de mes examens, on m'a demandé de définir épater le bourgeois et les chiens aboient, la caravane passe. On n'utilisera jamais ces expressions dans notre pratique !» C'est peut-être cette pauvreté de vocabulaire dans la pratique qui est le plus inquiétant...

L'adresse du groupe Facebook :

http://www.facebook.com/group.php?gid=120693951285015&ref=search#!/group.php?gid=120693951285015&v=wall

Extraits du babillard :
Valérie L.  Je viens de faire le TECFEE et voici quelques mots et expressions qu'il y avait: Exubérant, Tenir le cap, paradoxe, "logie" de technologie et géologie, "èdre" de polyèdre.
C'est ce dont je me souviens pour le moment.

Lydia L. Merci beaucoup pour toutes les informations, tous les mots se retrouvant dans mon examen ce matin avaient été mentionnés dans ce groupe! On retrouvait entres autres les mots darne et idiome, mettre les points sur les i, etc. Même les préfixes et les suffixes étaient les mêmes, c'est-à-dire géo, logie et ée. Merci à tous!

Jean-Michel L. Hey !! J'ai fais [sic] mon TECFÉE ce matin, c'était ma première reprise du code linguistique. Nous avons eu les mêmes versions que lors de notre première passation [???]. Alors, tout ce que les gens ont écris [sic] sur ce mur m'a été d'une grande utilité. Toutes les expressions et tous les mots de vocabulaires que j'avais dans mon examens [sic] avaient été mentionnés sur ce mur !! Merci à tous !

Joannie CHaha je vois que je ne suis pas la seul [sic] à être faché[sic] contre ce TECFÉ..... Ce qui me fâche le plus c'est que[sic] le fait que nous avons coulé à 68% Ne fait pas de nous de moins bonne[sic] enseignante[sic].. Dans la vie on n'[sic]a le dictionnaire et jamais on [sic : ne] va utiliser ces expressions et mots !! Bref ce qu'il[sic] nous dise[sic] c'est si tu à[sic] de 70 à 100% et que tu est[sic] un enseignant dans la pédagogie vraiment nul à chier !! Bien tu es engagé avant celle qui peut être la meilleur[sic] dans la pédagogie mais qui à[ic] eu 2 points de moins au tecfé...tsss common [sic]!!

La même Joannie C. juste après l'examen : Merci à tout le monde pour vos réponses ici !! Un gros merci a [sic] jessica également !! LEs mots de vocabulaires[sic] !! IL[sic] y était toute[sic] !!! ENFIN TERMINER[sic] CE FOUTU EXAM xxxxx

Toujours Joannie C. quand elle apprend qu'elle a réussi brillamment son test : ‎;) hihi c'est plus que réussi 56 / 60 !! Bravo à tout le monde et merci également !!!!»

Reportage de Radio-Canada sur la question avec la présidente de l'Association québécoise des professeurs de français, Suzanne Richard.

Entrevue de Mme Pascale Lefrançois, professeure agrégée au département de didactique de l'Université de Montréal, par Michel Desautels.



Soutenons les familles dans leurs combats juridiques (reçu fiscal pour tout don supérieur à 50 $)

1 commentaire:

Jonathan a dit…

C'est aberrant. Je ne comprends vraiment comment il est possible que de telles nullités puissent enseigner à nos enfants. Après ils se demandent pourquoi ceux-ci ne les respectent pas.

À quand un meilleur salaire pour les enseignants et un contingentement au programme?