dimanche 24 novembre 2019

Médias — La bien-pensance et les bobards d'un gros médias

On parle souvent de formation scolaire aux médias. Cette formation, selon certains, devrait permettre aux enfants de mieux décrypter les nouvelles auxquels ils sont soumis ; de débusquer les bobards et autres fausses nouvelles.

Dans cette optique nous présentons cette analyse du Quotidien émission de grande audience en France qui rassemble plus de 1,3 million de téléspectateurs chaque soir de la semaine en France. Céline Galipeau au Téléjournal de Radio-Canada à 22 h fait une moyenne d’écoute de 298 000 spectateurs.

Le dernier numéro de Valeurs actuelles se penche sur « La tyrannie des bien-pensants », consacré à l’émission Quotidien et illustré en couverture par une photo de son présentateur Yann Barthès. Vexé, ce dernier a décidé d’en pirater la parution en diffusant le contenu intégral sur les réseaux sociaux, la veille de sa publication. Le groupe Valmonde, éditeur de Valeurs actuelles, a décidé, face à la grave atteinte aux droits d’auteur commise par les équipes de « Quotidien », d’engager une procédure judiciaire afin de voir ces agissements sanctionnés et obtenir réparation du préjudice subi.

Cette enquête sur les dessous de Quotidien analyse ses pratiques, notamment par Ingrid Riocreux, spécialiste du langage médiatique, décrypte ses nombreux bobards et dresse un portrait de son animateur et producteur emblématique. Charlotte d’Ornellas dresse une liste, non exhaustive, des intox répandues par Le Quotidien, parmi lesquelles la pseudo contre-enquête sur le quartier du Haut du Lièvre à Nancy où a grandi Nadine Morano, devenu un quartier islamiste.

Bien évidemment, ce genre de manipulations, d’occultations, de sélectivité et de montages tendancieux n’existent pas qu’en France.



Témoin grotesque, raccourcis, arrangements avec le réel... Quelques petits mensonges de Quotidien de cette année 2019.

« Quotidien » : ces anonymes qui ont vu leur vie basculer après avoir été humiliés par l’émission

Par Ingrid Riocreux