mardi 23 juillet 2013

L'exploitation des gaz de schiste est-il un danger pour l'environnement ?


Pierre Gallego est gérant de l’entreprise Gallego Technique Géophysique, située à Aurignac dans le sud-ouest de la France. Depuis 25 ans il a une expérience de sismique pétrolière, de gaz et de géothermie. Il utilise les mêmes techniques que celles utilisées dans la recherche de gaz de schiste en recherche pétrolière, en géothermie profonde et en recherche d'eau.

Il a accepté de répondre à une série de questions à propos du gaz de schiste.



Les questions posées :
  • Le 30 juin 2011, la France est devenue le premier pays à interdire la fracturation hydraulique, la méthode pour obtenir le gaz de schiste, une méthode jugée hautement polluante. L’exploitation du gaz de schiste est-elle un danger pour l’environnement ?
  • Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE) la France serait, avec la Pologne, le pays européen aux ressources en gaz de schiste les plus importantes. Les deux bassins potentiellement riches en hydrocarbures de schistes en France sont le quart nord-est et le sud-est du pays.
  • La France pourrait-elle s’affranchir de la dépendance pétrolière envers les pays du Golfe et du Maghreb ?
  • Risques sismiques ? 21 juin 2011, l’Arkansas Oil and Gas Commission (Commission du pétrole et du gaz de l’Arkansas), fait passer un moratoire, interdisant temporairement l’exploitation par fracturation, en raison de 1220 tremblements de terre recensés provenant de cette technique depuis le début de l’année et notablement un de magnitude 5,7 sur l’échelle de Richter (qui en compte 9).
  • Comment faut-il comprendre l’opposition entre le ministre du Redressement économique français Arnaud Montebourg et le Premier ministre Jean-Marc Ayrault à propos du gaz de schiste ?
  • Globalement il y a, à gauche comme à droite, des pour et des contre le gaz de schiste. Par exemple à droite Jean-François Copé y est favorable, mais Christian Jacob est contre, car il est député de Seine-et-Marne et il craint pour l’environnement et pour sa réélection.
  • Peut-on être écologiste et pour le gaz de schiste ?
  • Serait-il suicidaire pour l’économie de notre pays de nous priver du gaz de schiste ?

Voir aussi

Histoire — l'eau brûlait déjà en 1669 quand Cavelier de La Salle passa par Burning Springs (NY)

Regain industriel aux États-Unis grâce au gaz de schiste

Énergies alternatives : scandales, mythes et perspectives

Grande-Bretagne — bientôt le rationnement électrique « intelligent » ?

Les énergies vertes : un tonneau des Danaïdes

Thruthland répond à la vidéo Gasland (m-à-j)

Spiritualité autochtone, écologie et norme universelle moderne à l'école comme ailleurs

Réindustralisation des États-Unis grâce au gaz et à l'huile de schiste




Soutenons les familles dans leurs combats juridiques (reçu fiscal pour tout don supérieur à 50 $)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire