jeudi 8 mars 2012

Féminisme 2012 : changer les règles d'accord grammatical

Après l'élimination unilatérale de « mademoiselle » sur les formulaires officiels français, les féministes hexagonales ont décidé de s’attaquer aux règles d’accord de la langue française qui veulent que « le masculin l’emporte sur le féminin ».

Affiche soviétique  de 1932
contre les femmes au foyer (*)

« Quand on apprend aux enfants que "le masculin l'emporte sur le féminin", on leur transmet un monde de représentation où le masculin est considéré comme supérieur au féminin. On leur inculque, consciemment ou non, l'idée de la supériorité d'un sexe sur l'autre », expliquent les associations dans un communiqué. « En la réhabilitant aujourd'hui, nous voulons offrir une nouvelle liberté à la langue. Nous voulons bousculer les esprits, les libérer d’habitudes acquises qui soutiennent le sexisme. »

Aider financièrement  toutes les femmes par contre, même celles qui gardent leurs enfants à la maison et qui sont fortement pénalisées à cause de leur choix n'est pas un combat important, pas une priorité apparemment. Il faut rappeler que ces mères ne reçoivent pas les très grosses subventions accordées à celles qui confient leurs enfants à des tiers syndiqués.

Mais bon, les femmes au foyer sont des femmes rétrogrades... On peut les punir et passer à des choses importantes comme le changement des règles grammaticales...



Éric Zemmour : les petites filles de 8 ans en classe, bonjour mesdames...?
Les féministes sont devenues folles.



Les féministes veulent qu'on se préoccupent des décrocheuses, car on parlerait trop des garçons...







(*) Traduction de l'affiche soviétique : « Le 8 mars, jour de l'insurrection contre l'esclavage des travailleuses de cuisine. À bas l'oppression et la mesquinerie de la vie domestique ! »

8 марта - день восстания работниц против кухонного рабства. Долой гнет и обывательщину домашнего быта!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire