samedi 20 février 2010

Les garderies à 50 $ (coût réel), nouvelle promesse du PQ

D’après le Parti québécois, tous les parents du Québec devraient disposer d'une place en garderie subventionnée pour leurs enfants. Une augmentation des dépenses de l’État de 1,5 milliard selon le ministère de la Famille et de l’Enfance.

Mario Dumont en discute avec Martyne Huot, directrice générale de Familles d'aujourd'hui.



Construction de CPE : 1 projet sur 6 est en dépassement de coûts. Mario Dumont et Gilles Proulx en discutent.



Syndicalisation d'un CPE



Voir aussi

Les garderies ruineuses et non universelles (elles avantagent les femmes qui retournent travailler, pas les autres) du Québec augmentent-elles la natalité, font-elles des enfants mieux préparés ?

Une étude de Cambridge conclut que les enfants de cinq ans sont trop jeunes pour commencer l’école.






Soutenons les familles dans leurs combats juridiques (reçu fiscal pour tout don supérieur à 50 $)

3 commentaires:

Julie de la rivière a dit…

Cette semaine, un journal local nous annonce fièrement un investissement de 200 000 $ pour agrandir une garderie et recevoir quelques poupons de plus, des enfants moins de 18 mois. L'an passé, un projet similaire avait couté ¾ de millions pour 18 nouvelles places, dont 10 étaient réservées aux bébés de moins de 18 mois

Ma bonne amie vit dans une des régions les plus défavorisés du Québec. Malgré que ce système était sensé être la d'abord pour les enfants de ces milieux, il n'y a aucun CPE accessible dans sa région. Seulement des garderies familiales, tenues par des familles elles-mêmes défavorisées. Les petits sont souvent devant la télé et les jeux vidéo, les gardiennes les mieux intentionnées sont dépassées, isolées avec 6 enfants et peu de ressources.

Quand on voit les sommes investies, on rêve. On pourrait en faire pas mal de beaux projets, nous, les familles, avec ces sommes, et qui profiteraient à toute les familles de nos communautés. On riait en se disant que si nous échangions nos enfants, on pourrait se charger 35 dollars par jour et demander un remboursement de frais de garde, nous gagnerions ainsi autour de 27 dolars par jour chacune(calculé avec l'outil qui se trouve ici: http://www.budget.finances.gouv.qc.ca/Budget/2009-2010/fr/Garde2009_Francais.html).

En attendant, on continue de donner la moitié de nos revenus en taxes sans voir de changements amméliorant la situation des familles dans nos communautés, sans avoir les moyens d’investir nous-mêmes dans des projets, si peu couteux et universels(sic)soient-ils comparativement aux CPE.

Romanus a dit…

On est en train de devenir tout comme l'union Soviétique... tout est gratuit, rien n'est accessible et tout le monde est pauvre.

Romanus a dit…

J'ai été sur le CA d'une CPE. Avec les conditions énumérées, que nous avions a notre garderie, on a failli faire faillite (c'était avant les garderies a $5). On a du couper de façon drastique. Maintenant, avec ces conditions, les garderies ne feront pas faillite... mais toute la province.